Plaisir avec Glamour en plein foret

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Creampie

Plaisir avec Glamour en plein foretUn coup de foudre sentimental avec une fille sur le net, m’a faire sortir d’une déception amoureuse, je ne pensais pas aimer ou désirer, sauf que cette fille possède ce qu’un homme désire toujours : une finesse d’esprit, mais surtout une folle envie de plaisir dans ses yeux qu’elle ne peut cacher.Glamour, son pseudo, l’a suivi avec moi, et on ne se quitte plus. Un jour, à travers une discussion, elle m’a dit qu’elle m’offrirait son premier baiser dans une forêt, avec un rire malicieux pour me faire comprendre qu’elle peut être plus généreuse encore.Partis sur l’autoroute, on s’est tenu par la main tendrement, comme deux amoureux. Arrivé à la forêt, je ne savais comment l’aborder ou comment lui faire comprendre l’envie de ce baiser.-Je te dois quelque choseSa voix était tendre et douce, avant de comprendre :-Ferme les yeux,Me voilà les yeux fermés, et j’attends avec impatience. Glamour, une fille pleine, de bonne taille, s’est collée à moi, et j’ai senti sa chaleur plus que son corps, ou la chaleur avant le corps. Ses lèvres sur mes lèvres avec la tendresse d’un papillon. Je n’ai pas voulu répondre, mais plutôt la laisser savourer son pouvoir, et surtout sa liberté d’aimer et d’embrasser comme elle le veut bien.De la tendresse des baisers, elle est passée à mordre tendrement mes lèvres et surtout, les sucer et les tirer illegal bahis vers elle, une manière de me faire comprendre qu’elle ne veut plus que je reste passif, et qu’elle m’offre plus qu’un baiser, tant je sens son corps comme un volcan en ébullition…Elle prend ma tête entre ses mains et s’offre ma bouche sans limites, mais aussi place mes cuisses entre ses cuisses en fourchettes, pour me faire comprendre que tout le corps réclame sa part du plaisir. Au haut une embrassade folle et le reste du corps un frottement très chaud. Il faisait chaud et on était légèrement habillée, une jupe fine, et chemise, légère, que je n’ai pas eu trop de peine à déboutonner.En deux pièces, elle était exciseuse, une peau très tendre et clair, et une odeur de femme qui se dégage d’entre ses cuisses pour me dire combien elle était folle.Elle m’a déshabillé, elle aussi, et nous voilà en deux pièces, fou l’un de l’autre à se serrer et frotter, pour dégager une chaleur que les physiciens ne peuvent imaginerGlamour, était folle comme moi, et on s’offrait notre premier plaisir dans cet espace vert, j’ouvre la porte de la voiture et avant que je dise un mot, nous étions dedans, les deux dossiers rabattus totalement pour avoir un vrai lit pour notre premier amour.Fous, nous sommes mais classiques, on s’est mis l’un à coté de l’autre, et on a commencé à s’embrasser tendrement parfois illegal bahis siteleri et follement par moment. Quarte mains, se baladaient sur les deux corps, pour ne rien laisser, mais j’adorais ses seins fermes que j’ai fini par libérer. Glamour a vite tenu ma tête pour la mettre sur un sein. Je ne demandais pas mieux…J’ai senti sa main sur mon sexe, à travers le slip, je n’ai fait que l’imiter et me voilà à caresser entre ses jambes. Un coin humide chaud et surtout attirant qui ne pouvait me laisser insensible. Comme elle a compris elle a commencé à pousser ma tête en direction de sa source, et à très bien ouvert les jambes pour m’accueillir mais surtout pour me faire comprendre ce qu’elle désirait…En route vers sa source, j’ai senti mon sexe pleinement libre dans sa main qu’elle caressait avec délicatesse, et même un doigt caressait le peu de liquide transparent qui sortait.On est en 69 direct et pleinement assumée. Moi à embrasser les bords de ses cuisses et elle à faire trainer sur la langueur de mon zeb. Mon sexe pleinement et totalement dans ma bouche, et ma langue pleinement dans son sexe.Elle voulait avaler le gros sexe, et moi voulait arriver avec ma langue au fond….Quand elle revenait à lécher la tête du sexe, je reviens moi à mordiller les deux lèvres de clito rose.Un jeu subtil et fou, qui a duré un temps aussi, jusqu’à un plaisir canlı bahis siteleri commun, où j’ai senti mon jet sur ses seins et son ventre.Reposés, entre câlins et baisers, j’ai senti Glamour demander plus, comme une lionne libérée de sa cage.Des baisers tendres, on passe à mordre les lèvres, et je la sens cette lionne qui sait prendre l’initiative. Je ne voulais la priver de ce plaisir, tant j’étais sur le dos et elle sur moi. De son poids, elle a fait écarter mes cuisses, et nos sexes avides l’un de l’autre ne pouvait rater une pénétration douce, et chaude. Nul besoin d’aller au fond d’elle ou cherche à faire des va et vient, Glamour faisant tout, tant mon sexe de beau calibre était à fond, mais surtout je la sentais jouer avec son sexe comme d’un bouche, elle savait serrer et relâcher….Elle a passé un temps fou, à monter et descendre au point de relâcher et se mettre en levrette et m’offrir son sexe à quatre devant moi. A genoux derrière elle, je n’ai que tenir mon sexe pour la sentir reculer et l’avaler pleinement, et aller dans des coups de reins qui m’ont fait comprendre que Glamour voulait plus encore…Chaude et folle, j’ai voulu la rendre plus folle encore, je bute mon sexe à fond et le fais sortir totalement pour encore une pénétration à fond. Elle a commencé par aimer, mais semblait énervé par le fait que mon sexe quitte le sien même pour une seconde. Son énervement est flagrant, et je commençais un va et vient fou et rapide en elle, au point de la faire gémir de folie, jusqu’à la faire jouir au moment où mon jet éclata au fond d’elle…Elle s’est écroulée devant moi, et moi sur elle…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın