Petite Trav – Etreinte suite

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Petite Trav – Etreinte suiteNomi pliée sur elle même ses pieds derrière la tête. Les pinces sur ses tétons lui donne la pointe de douleur qu’elle adore. Maintenant que son petit cul est lubrifié je glisse mes doigts, en tournant autour de sa rondelle, le lubrifiant facilite les choses. Trois doigts pénètrent avec aisance son anus est en mouvement, il palpite s’ouvrant et se fermant. Il faut avouer que Nomi est friande de pénétrations et accepte vraiment beaucoup. Elle gémis et réclame toujours plus.- Enfonce moi bien.. c’est trop bon… mon nounours regarde comment je suis ouverte !!Elle pousse et écarquille son anus, on voit les chairs plissées gorgées de lubrifiant. Mes doigts tournent dans son cul.. je joue avec son bourrelet. Alors que je glisse mes doigts plus profondément je ne peux m’empêcher de lui lécher son petit anus ouvert. Certains n’oseraient pas sans doute.. vous avez tort… Elle glousse et gémis alors qu’elle sent ma langue entrer en elle. J’ajoute un quatrième doigt qui se glisse sans gros problème auprès de ses petits copains. Malgré sa position Nomi réussi a donner de petits coups de reins pour que mes doigts s’enfonce plus. Elle est l’impatience personnifiée à cet instant.- Vas y… chéri.. enfonce moi… défonce moi.. supplies Nomi.- Quelle salope tu fait !! Oui je vais te faire exploser ton petit cul.. c’est çà que tu veux.. hein ?Elle commence à être parcourue de frissons, ses doigts courent sur son petit sexe quand ce ne sont pas les miens.. Elle coule de plus belle s’oignant la poitrine de cette liqueur que j’adore.. La main de Nomi est toute luisante, elle me tend ses doigts que je lèche, tandis que lentement j’enfonce les doigts plus profondément en elle. Bouche ouverte elle pousse un râle de plaisir quand tous les doigts prennent possession de son anus qui s’ouvre sous la pression. En tournant lentement mes doigts pénètrent, fouillent. Toutes les phalanges sont avalées et c’est maintenant mes articulations qui butent contre sa rondelle dilatée. En tournant je pousse, assez fort.. elle se détend et cet obstacle est franchi… quatre doigts comblent le petit cul de Nomi. Les doigts légèrement recourbés je tourne ma main pour fouiller son antre. Je sens au bout de mes doigts, ronde et dure.. la prostate. Je fait défiler mes bouts de doigts sur la glande.. Nomi att**** les draps dans ses mains et se cramponne tandis que son sexe tressaute crachotant un peu plus de liqueur épaisse. – Oh putain !!! oh putain scande t-elle c’est booooonnnnnnnn !! Encore !!Je ne me le fais pas dire.. te continue à taquiner ce point sensible, allant même jusqu’à masser la zone opposée en dessous de son scrotum, la où l’on sent et voit la bosse que fait la base du sexe cette zone sensible, la pression exercée est ressentie par la prostate également. Nomi adore cette caresse .. mais bien vite.. elle réclame plus… encore et encore plus… Oh ce n’est pas la première fois que nous jouons à ce jeu et Nomi en est friande.. – Oh chéri… encore.. ta main .. s’il te plaît vite… j’ai envie… supplie t-elleJe replie mon pouce au creux bahis firmaları de ma paume. Tout en continuant à tourner de gauche et de droite je descend en elle. Je sens contre ma peau les muscles de son anus qui se tendent et se détendent dans une palpitation continue. Dès que je pousse Nomi essaie de détendre au maximum ses muscles. Mais par réflexe ils s’opposent à ma pénétration. Pas question de forcer même si au comble de l’excitation elle va me le demander. Nomi est sur les dents.. elle veut me sentir tout en elle. C’est impératif pour elle à cet instant. Nous sommes au moment crucial, le plus gros est pour l’heure bloqué par le sphincter. Je rajoute un peu de lubrifiant sur le dos de ma main et en fait couler le long de mes doigts pour qu’il pénètre en elle. Nomi est un gémissement sans fin, elle balance sa tête a droite et à gauche ce qui la fait osciller dans cette position ramassée avec ses petits pieds derrière la nuque. Elle bascule doucement appuyée sur ses épaules.. Ma chérie.. je ne sais pas comment tu peux tenir comme çà !! Moi j’aurais les reins en compote au bout de deux minutes.. Elle geint , son sexe est dur il coule de plus belle sous les tentatives de pénétration. Je pousse lentement, les muscles se relâchent et je progresse en fait si j’appliquais une poussée continue et régulière ma main glisserais en elle mais cela irait trop vite. Ce moment je le prolonge car je sais qu’il est générateur d’un plaisir fou pour Nomi. – Ohhhhhh prend moi tout chéri !!! défonce tout !! vas y !!!! cries t -elleMoi aussi je suis excité et ma queue est dans une demi érection, mon gland aussi est mouillé et laisse pendre un long fil transparent. Là j’aimerais une queue ou un god pour me prendre.. et parfois je me dis que j’aimerais bien être à la place de Nomi…. plus tard peut être.. Je donnes de petit coup de poignets.. chaque pression fait naître un cri et un frisson.. Puis cela devait arriver.. le muscle cède sous la pression et ma main entre dans l’anus de Nomi.. qui à cet instant pousse un rugissement.. et également elle crache une première giclée de foutre qui lui macule le visage. Quel chance.. elle va adorer.. Un autre mouvement en avant de ma main sa queue se tend et crache à nouveau. Le sperme tombe dans sa bouche grande ouverte. Je n’ai qu’une envie aller l’embrasser mais notre position ne me le permet pas. Je goûte le spectacle de son visage illuminé par le plaisir, tout enfoutré, sa langue qui recueille les grosse gouttes blanchâtre et s’en délecte.. Elle est si belle… dans sa perversion.. et je l’aime… le plus miraculeux étant qu’elle m’aime.. aussi.. Parfois je me fais l’effet de Quasimodo avec Esmeralda.. Mais mon Esmeralda.. à des envies.. encore et encore.. – Plus… encore… pousse … cries NomiJe pousse ma main un peu plus.. en fait ma main pénètre maintenant sans véritable effort mais je sais que dans peu de temps elle va vouloir une chose que je ne peux lui offrir car mon avant bras est trop gros. Ma main est enfouie jusqu’au poignet. Je commence un lent recul.. son anus se serre autour de ma kaçak iddaa main comme pour l’empêcher de sortir.. Quand je vois la rondelle s’épanouir sur le gros de ma main je replonge en elle lui tirant un hurlement de plaisir. Commence alors un long moment de va et vient de jeu.. j’entre et je sors.. Nomi ressent un plaisir énorme .. elle est de plus en plus difficile a contrôler. Je dois tenir ses jambes pour qu’elle ne bascule pas sur le côté. Tout en plongeant et sortant ma main de son cul. Un couronne blanchâtre et mousseuse se forme autour de ma main et macule son anus. Le lubrifiant, les divers sucs de son ventre si sollicités forme cette mousse. Je n’ai plus besoin d’ajouter de lubrifiant c’est son corps qui facilite mes allez retour. Nomi.. mouille énormément du cul.. Comme le jeu a été impromptu il faut s’attendre à quelques salissures.. habituellement on pratique un lavement préalable mais là c’est dans le feu de l’action.. D’ailleurs plusieurs fois un jet liquide fuse sur sa poitrine ou son visage. La pression qui s’exerce sur sa vessie en est la cause.. on n’y peut rien ce n’est pas grave car ce genre de choses ne la dérange pas du tout.. ni moi… On est juste en train de ruiner le plumard.. – Encore chéri enfonce moi à fond !!! cries Nomi- Doucement petite pute !! tu va exploser si je pousse encore !! dis-je- Éclates moi le cul !!!! déchire moi putain c’est bon !!!!! Ma main fait des allez retour de plus en plus amples, j’ai largement dépassé le poignet et c’est mon avant bras qui pénètre dans son anus distendu. Vous seriez surpris de la facilité avec laquelle elle prend d’aussi grosses choses en elle, que ce soit ma main ou des gods. Elle avait avant de me rencontrer commencé à jouer à ce jeu et notre duo n’a rien arrangé, j’adore jouer à çà, Nomi adore se sentir comblée.. et nous avons en un an largement contribué tous deux à l’élargissement de cette partie de son anatomie.Elle n’arrête pas de gémir, son sexe crache de temps en temps une giclée de foutre. Elle peut dans cette situation avoir des tas d’orgasmes ou de similis orgasmes. Il faudra au terme de tout çà que je lui vide les couilles de façon un peu musclée pour qu’elle atteigne le sommet du plaisir. Actuellement son trou du cul est bien assoupli et dilaté, je vais pouvoir jouer encore un long moment avec elle. Doucement je referme ma main ramenant lentement mes doigts au creux de ma paume. Elle le sente car en fermant le poing naturellement il gonfle. Et je suis vite très serré dans le conduit brûlant. Je sens les spasmes qui parcourent son corps, doucement très doucement je fais marche arrière.. Nomi pousse des cris rauques et saccadés. Mon poing ramone son ventre, elle pousse et je sens maintenant les chairs de son rectum qui poussent mon poing.. La conséquence est évidente.. j’arrive au sphincter qui se dilate et dans un cri Nomi expulse ma main mais aussi semble retourner tout son ventre. Les chairs trempées semblables à une rose de chair couverte de rosée se fait jour dans son anus. Elle pousse encore et elle semble se retourner comme un gant.. une kaçak bahis masse de chairs striées de veines gonflées et palpitantes semble expulsée par son petit trou qui n’a de petit que le nom… C’est impressionnant et la première fois que c’est arrivé ce fut une véritable panique pour moi .. j’avais déjà observé ce phénomène mais jamais à ce point. Quand je dis observé c’est de visu et toucher.Nomi ne souffre absolument pas, elle adore la sensation d’être retournée ainsi, mes doigts glissants s’enroule autour de l’obscène excroissance , mes doigts entrent dans ce promontoire. Mes lèvres s’y posent ma langue la lèche tirant des cris et des soupirs à Nomi. Alors que je lui bouffe l’intérieur oserais-je dire.. je me branle comme un malade.. j’ai envie d’un frisson que j’atteins rapidement.. – Ohhhhh chéri… c’est bon…. branle moi… et rentre tout me demande Nomi Elle a envie de jouir… je pose mes doigts au centre de l’amas de chair et doucement je pousse.. Avec facilité je repousse ce bourrelet qui va reprendre sa place alors que ma main s’enfonce dans l’anus de Nomi.. qui se laisse faire dans une sorte d’extase. Une fois les choses remises en place je suis moins doux et prend son cul avec force et rage.. Ma main libre sur sa queue durcie.. je l’astique rapidement prenant soin de masser la partie postérieure de son sexe, le long de ce canal qui palpite.. Je tire à chaque pression une incroyable quantité de liqueur.. Mais Nomi est au bord de l’explosion elle ne tien plus ses jambes et en fait les décroise et pose ses mollets sur mes épaules. Son anus est agité de véritables convulsions au point de serrer ma main à m’en faire mal. Son sexe aussi est agité de spasmes, dur et brûlant il glisse dans mes doigts tellement elle mouille, mon pouce insiste sur l’arrière du gland où se trouvent les minuscule récepteur nerveux. Elle saute, sursaute.. – Ouiiii Encore !! c’est bon !!!! Ouiiiiiii !! Vas y !!!!- Tu n’est qu’une salope !!! ma petite pute !!! tu va tout cracher… chienne dis-jeMes mots font l’effet de coups de fouets, elle crie de plus belle son cul se dilate ma main le fouille, je tourne.. poing fermé en elle. Sa queue saute dans mes doigts.. et de longs jets de sperme lui sautent au visage, elle ouvre la bouche le foutre coule sur sa langue, lui macule les yeux.. le front.. Quatre…. cinq six fois elle se cambre.. lâchant son foutre… la respiration courte, les yeux fous Nomi est en plein orgasme.. je retire ma main avant qu’elle ne reprenne ses esprits.. dans un cri a vous fendre l’âme elle se laisse retomber.. inerte… sur le lit.. J’allonge ses jambes, me penche sur elle, mon visage contre le sien je lèche son sperme, je l’embrasse elle répond partageant avec moi tout le jus qu’elle à dans sa bouche.. Son corps est frémissant couvert d’une fine sueur qui la fait briller dans la pénombre. Après un long long long baiser je me laisse aller à son côté. C’est elle maintenant qui viens sur moi… nos peaux en contact sont comme électrisées. Elle plante ses yeux dans les miens, son visage maculé de traces brillantes et humide est à 2 cm du mien, ses yeux sont rieurs, sa langue passe et repasse sur ses lèvres goûtant encore le goût de son nectar. – Je t’aime ne puis -je m’empêcher de dire…- Je t’aime me dit elle avec douceur….. A suivre.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın