Et maintenant ?

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Et maintenant ?A force de jouer avec le feu … on se brûle ! Moi qui pensais contrôler et maîtriser ma vie en y ajoutant le sexe entre hommes tout en poursuivant ma vie apparement rangée et hermétiquement compartimentée … ben c’est raté ! En apparence tout va pour le mieux mais à l’intérieur c’est les montagnes russes en ce qui me concerne, mais là n’est pas mon propos aujourd’hui. Après deux rencontres marquantes (Le « paysan » samaritain et mon ex-collègue au cinéma porno du coin) classés sans suite, j’ai papillonné ces dernières semaines à la recherche de plaisir pur … et n’ai pas toujours trouvé ce que je recherchais … plans trop rapides, brutaux ou sans intérêt… quelques chat sur ce site mais qui n’ont pas aboutis … jusqu’à dimanche dernier où je croise J*** à la station-essence. J*** est contremaître auprès de « mon » chauffagiste. Environ 1m80, début de la trentaine, brun, yeux bleus, barbe courte mais régulière, un regard perçant, une voix douce et musclé qui porte des vêtements amples. L’an dernier n’étant pas pris dans ce tourment sexuel je n’avais pas prêté Particulièrement attention à lui, sachant qu’il venait de se mettre en couple avec la fille d’un de mes meilleurs ami et que c’était un « gentil » couple sans histoires, discret et bien assorti. Il avait fait un boulot d’enfer chez moi et j’avais juste relevé qu’il portait des gants en caoutchouc noirs tout le temps lorsqu’il travaille et qu’il cambrait toujours son dos lorsqu’il effectuait un raccord ou qu’il travaillait au sol.Revenons à ce dimanche matin ou je sors de 2h de salle de sport (j’ai envie de réussir le pari de me créer un physique après avoir maltraité mon corps pendant 30 ans…) je passe à la station-essence, il fait frais, gris et alors que je tiens le tuyau d’essence, je sens un regard (je sais c’est bizarre) dans mon cou, et me retourne, c’est J*** qui faisait le plein à la colonne derrière moi. Il me souriait, me salue en me fixant du regard, prend de mes nouvelles et me complimente sur mon véhicule. Je termine mon plein et vais lui serrer la main en lui demandant comment il va. Je trouve sa manière de me fixer assez déstabilisante mais sens quelque chose d’électrique, indéfinissable entre nous. Il me demande d’où je venais, je lui réponds et il me dit … ha c’est pour ça que tu as fondu et que tu sembles prendre du muscle ? Je souris et le remercie pour le compliment. Il rajoute qu’il ne va plus à cette salle, le coaching étant faible malgré le prix, et qu’il s’était fait une pièce pour travailler sans investir des milliers dans des équipements lourds et coûteux ! Pris pas la curiosité je lui demande quelle méthode il utilise et surtout s’il prend des compléments alimentaires … Il me propose de le suivre chez lui, j’accepte et nous voila arrivés dans son appartement ! Première surprise, il habite seul (il s’est séparé de sa copine après s’être rendu compte qu’ils n’iraient nulle part ensemble et qu’il aspirait à d’autres choses…) un salon très classe, ou trône une bibliothèque fournie … avec des auteurs pointus … il me devance en me disant que oui c’est lui qui lit ça ! Des livres sur la peinture, sur la photographie, des vinyles et CDs d’un style aux antipodes des jeunes de son âge ! Pendant ce temps il m’avait demandé d’attendre le temps de ranger ladite pièce et se mettre en tenue (?) alors que je n’avais rien demandé … enfin le voilà qui sors de sa chambre canlı bahis à coucher, vêtu d’une combinaison une pièce (qui devait faire 2 tailles en dessous de la sienne tellement elle était moulante) et il était pied nus. Il me demande de le suivre (mais putain si c’est pas un appel au sexe pensais-je à ce moment précis) et on arrive dans la pièce ou trône un tapis de gym qui doit faire 2 par 2, mais également des espaliers d’où pendaient les fameux trucs en Latex « Tera-Band » 4 paires de poids de max 5kilos, un ballon et une demi-sphère d’entraînement. Et je me retourne vers lui en lui disant que je ne croyais pas qu’avec seulement ça il était arrivé à ce qu’il est en pointant négligemment mon index sur le haut de son corps ! Il insistait en me répondant par l’affirmative et m’a demandé si j’avais 10 minutes pour faire le tour de 10 exercices faciles ? Évidemment que je les ai ! Donc il me montre les exercices et on enchaîne ! Je dois dire que c’était un coach attentif et prévenant. Il n’hésitait pas à me corriger le dos, la cambrure, la posture constamment ! Et à chaque approche de sa part je bandais d’un cran supplémentaire heureusement que j’avais une tenue un poil plus ample que la sienne … mais je me ressaisissais en me concentrant sur les exercices qui n’étaient pas si faciles ! Arrivés au travail des fessiers, je suis sur la Demi-sphere accroupi et il se positionne face à moi … je vois un paquet qui a l’air bien réveillé mais surtout une odeur de bite, d’urine et de sperme m’envahit les narines … une bonne odeur pas le truc que j’avais testé au cinéma deux semaines auparavant … la vieille pisse et la sueur écœurantes ! Là faut pas que je me redresse … il va remarquer et je serai grillé … mais comme je peine à coordonner mes mouvements il se propose de se mettre derrière moi … tu penses … à dans mon dos, il m’entoure les épaules pour me montrer le mouvement correct, et en se baissant je sens sa bite entre mes fesses qui frotte de façon on ne peut plus claire … je me retourne en fronçant les sourcils, il semble vouloir s’excuser lorsqu’il pose sa main droite derrière ma nuque, avance sa bouche contre la mienne et m’embrasse ! Je n’ai pas pu prendre quelque initiative que ce soit… j’étais partagé entre la tétanie, l’excitation, la peur, la honte un peu … et puis merde me suis lâché et l’ai pris à mon tour dans mes bras pour le caresser, l’embrasser avec fougue et suis parti à la découverte de son corps … ben c’était incroyable ! Et avant de continuer lui demande s’il avait déjà eu des relations entre hommes chose qu’il m’a confirmé tout en précisant qu’il n’avait eu que 3 relations homosexuelles jusqu’à ce jour … Il m’a déshabillé avant de reculer de quelques pas en me complimentant, et je l’ai déshabillé à mon tour … on s’est caressés tout en restant debout, alternant entre fougue et calme… jusqu’à ce que je le repousse un peu et lui demande ce qui est en train de se passer ? Il me répond « ta gueule, laisse-toi faire on avisera après » je lui souris et lui rappelle qu’on ne me commande pas ! Il me répond « tant mieux, les « lopes » ça me fatigue très vite » on rigole je ne sais pas pourquoi … mais hop on se couche sur le sol et très vite il se positionne sur moi, se frottant la queue sur mes pectoraux et cette odeur qui à force de frotter devenait de plus en plus excitante alors je lui saisis les couilles le force à s’avancer bahis siteleri et lui att**** la bite avec ma bouche, avale tout d’une traite à m’en faire vomir, et calme le jeu, le plaque sur le sol, et m’applique à le lécher depuis les couilles jusqu’au gland. Bite magnifique, veinée sans être trop grosse, épaisse, non circoncise et super bien proportionnée ! 2 burnes imposantes bien que n’ayant pas la même taille … le tout soigneusement épilé et doux ! Je pensais qu’il était déjà en train de juter, mais en fait il « mouillait » du pré-cum comme un malade ! Et le gout salé était tellement bon que ça me rendait fou ! Et j’alternais les sessions de lèche avec celles de suce tout en aspirant au maximum sa bite (à défaut de gorge profonde que je ne maitrise pas) … je voyais ses doigts de pieds (fins et beaux) se recroqueviller et sa respiration se contracter de plus en plus … jusqu’à ce qu’il me lâche la sauce dans la bouche en voulant se retirer ! Mais je le regarde dans les yeux, lui adresse un clin d’œil et m’applique à avaler son sperme qui était agréable ! J*** avait les yeux brillants et son air dominant avait changé en un regard de remerciement ! Une fois plus ou moins propre, je remonte vers sa bouche pour échanger les dernières gouttes de sa semence avec lui et le caresser ! Son torse sculpté, puissant contre le mien, il a mis ses jambes autour de mon bassin et me murmurait toi et moi on n’a pas fini … maintenant que je suis venu, à toi de me prendre, je te veux en moi ! On ne m’avait jamais parlé comme ça enfin je veux dire un homme … mais pas grave, il se relève, va chercher une boîte IKEA en plastique d’où sortent des plugs de taille différentes, des tubes de lubrifiant, des capotes et tiens … un shorty en latex découpé au niveau du trou de balle … il me dit qu’il est fétichiste … mais que voilà si ça me dérange il ne le mettra pas … je souris et lui dis vas-y bordel j’adore ça ! Ses yeux s’illuminent et il me demande d’attendre et de me talquer alors … et revient avec une combi en latex noir … évidemment un peu serrée pour moi mais à l’intérieur il a dû se lâcher plusieurs fois … j’arrive tant bien que mal avec son aide à enfiler cette combinaison qui me donne une silhouette ma foi athlétique, mais je ne passerai pas toute la journée dedans tellement elle me compressait ! C’est alors qu’il me la lisse avec ses doigts et ses mains soignées … et lui demande de le faire avec ses pieds ! A son tour d’avoir un sourire qui barre son visage il reprend son air un peu arrogant (enfin plutôt joueur) et me couche sur le dos … me donne son pied droit à lécher ! Il s’assoit et avec le pied gauche me caresse en partant de mes pieds et monte jusqu’à mon sexe tendu comme jamais… il s’interromp, me verse une quantité importante de lubrifiant sur mon entrejambe, retire son pied de ma bouche et me fait un foot job comme j’avais jamais eu de ma vie ! Après quelques minutes il vient de lui-même présenter son cul à ma bouche et me supplie de le préparer ! Tâche dont je m’acquitte avec joie et excitation ! Je n’aurai manifestement pas besoin d’y aller trop fort … il était déjà bien ouvert et surtout humide ! Mais je lui ai quand même enfoncé le plus gros plug, tout en léchant et massant le pourtour de son anus qui commençait à enfler d’excitation ! Comme il pèse quand même son poids je lui ai demandé de dégager de mon torse … le regarde bahis şirketleri dans les yeux et le préviens que ce sera en levrette car même si ça sonne bête je voudrais lui faire l’amour et non pas le baiser ! Je ne sais pas pourquoi mais mes mots on provoqué quelques larmes et un sourire de sa part, et comme je le fais avec ma femme (avec laquelle nous partageons toujours une vie sexuelle intense et créative) je l’ai posé sur le dos … lui ai mis les mains derrière la tête et lui ai demandé de se lâcher … j’entreprends (ce que j’aime faire avec mes partenaires) une montée ou je lèche, suce chaque partie du corps qui m’excite en commençant par les pieds jusqu’au visage ! Arrivés au visage je lui demande s’il veut toujours ? Il me répond par un sourire et remonte son bassin pour que je puisse progressivement le pénétrer ! Sans v******e ni brutalité mais avec force et conviction … j’arrive à (du moins je pense) sa prostate et malgré le fait qu’il ait perdu son souffle pendant 2 minutes il se met à gémir et lâche des « nom de dieu, putain, oh mon salaud, vas-y ouiiii » pendant que je bouge mon bassin tranquillement. Ma main droite reste posée sur le tapis pour garder l’équilibre mais avec la main gauche je m’occupe de lui triturer les mamelons, effleurer sa bite, son cou, ses lobes et finalement avec ma langue repliée pour former une pointe le lèche partout … Au bout de quelques temps et sentant la jouissance monter, il re-bande comme un taureau et me demande de me retirer, enlever ma capote (oui j’avais pas dit plus haut, mais il m’avait mis le préservatif avec sa bouche … pour une première c’était hypersympa et je pense qu’il faut le faire avec son partenaire…) et lui jouir dans le cul ! J’ai refusé de le faire mais lui ai proposé qu’on se finisse en 69… mais avant j’avais besoin de pisser … il me fait une clé de bras et me dit … t’aurais pu me le dire avant je suis fan d’Uro … et comme avec « mon paysan » quelques semaines auparavant, me réserve la surprise de sortir un double dong transparent … me dit qu’on s’enfilerait et se pisserait avant d’avaler nos semences … mais comme il n’avait pas de protection au sol il me tire avec lui dans la salle de bains ou on se pose dans la baignoire froide … mais on était tellement excités que ça ne faisait plus rien … le double dong était quand même épais il a du mal à passer chez moi alors que chez lui il est entré comme dans du beurre … on se recouche dans la baignoire j’ai ses pieds superbes à hauteur de ma bouche j’entreprends de m’en occuper comme lui des miens et on commence à se lâcher la vessie et on se pisse dessus … moi ça me gicle sur la combi mais j’en prends plein par l’ouverture au niveau du sexe et vu la force qu’il avait j’en reçoit par a-coups au niveau du visage … et je lape ce liquide jaune … on est pris dans une frénésie on n’arrive plus à se retenir … et les 30 centimètres de plastiques sont englobés dans nos culs … et on éjacule à quelques secondes d’intervalle … putain c’est parti de mes reins, j’ai eu des fourmis partout … et on reste sans souffle à se sourire et s’embrasser … il prend de mon sperme et le goûte, j’en fais de même et on termine en se prenant dans les bras tranquillement, tendrement mais comme deux alter-égos … et ça c’était un moment vraiment rare de partage … on s’est séparé, moi perdu entre la joie d’avoir tellement exulté (jouir n’est pas le bon mot) et la peur que je m’attache et devienne accro … et évidemment ce que ne voulais pas qu’il arrive s’est produit … on s’écrit depuis dimanche avec frénésie, complicité mais … je ne sais pas ou ça va me mener …

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın