Un coup par la bande

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Un coup par la bandeIl y en avait une qui me plaisait particulièrement parmi ces trois filles mais elles n’arrivaient pas à se décoller et quand elles dansaient c’était toujours ensemble et je les regardais faire. Mes potes avaient fini par me lâcher et moi je restais comme un c o n à regarder cette fille puis ses deux amies ont fini par partir. La fille s’est dirigée vers moi et elle m’a demandé tout de go pourquoi je la regarde.Tout d’un coup, j’étais paralysé, incapable de répondre et de dire un mot à cette fille.- Tu me paye in verre ?Je l’ai emmenée au bar du dancing et là, je me suis rendu compte qu’elle avait déjà pas mal bu quand elle a bu son verre cul sec.-Tu me plais, a-t-elle ajouté ! J’ai envie !Je n’aurais peut-être pas dû partir avec elle, mais je l’ai fait. Une fois hors du bal, elle m’a poussé dans une ruelle puis elle s’est agenouillée pour me sucer la bite. C’était violent parce qu’elle ne faisait pas semblant et j’étais si occupé avec elle que je n’ai pas vu que mes copains m’avaient retrouvé et qu’il étaient maintenant tout à côté de nous et, émoustillés par la scène, ils avaient sorti leur bite et ils se masturbaient.La fille a tendu la main et elle a attrapé une bite qu’elle s’est mise à branler puis elle a tendu son autre main et elle a branlé un autre de mes copains. C’était surréaliste.- On y va, m’a alors demandé la fille ?J’habitais à côté et, suivi par mes copains, nous y sommes allés. Rien ne semblait émouvoir cette fille et elle nous a fait un strip-tease avant de s’allonger sur le lit.- A qui le tour, nous a-t-elle lancé ? Ma chatte a envie de foutre !A tout seigneur tout honneur, je suis passé le premier.- Ah, c’est bon ! Il y avait longtemps que j’attendais ça, a fait la fille !Elle avait pris un de mes copains dans la bouche et elle branlait les deux autres. Il ne restait que Serge qui ne faisait rien. Il est venu derrière moi et il a commencé à m’enfoncer sa bite dans l’anus.- Hé ! Stop, lui ai-je crié ! Pas moi !- Désolé, m’a-t-il répondu ! Je me suis trompé !Il s’est glissé dans une meilleur position mais il m’a tout de suite dit qu’il n’y arrive pas et que ça serait mieux si la fille se mettait sur moi et c’est ce qu’on a fait.Elle a collé ses lèvres à mon oreille pour me dire qu’elle me baise.- Oh, il m’encule, a-t-elle ajouté !Tous les cinq, nous n’aurions pas être plus près d’elle.- Il m’encule, a gémi la fille !Tous mes potes avaient commencé une sorte de rotation et tour à tour, ils passaient de ses mains à sa bouche et à son anus.- Oh, chéri, m’a-t-elle encore dit quand j’ai joui en elle, c’est le paradis !Après ça, j’ai dû attendre que tous mes potes finissent dans son anus et je ne me souviens pas de la suite. Le lendemain matin quand je me suis réveillé, mes draps étaient trempés de sperme et la fille dormait à pendik escort côté de moi.Je me suis levé et j’ai pris une douche. Il flottait une odeur de sperme dans la chambre et même dans tout l’appartement. J’ai fait du café. Tout à coup, la fille s’est mise à crier.- Qu’est-ce que je fais-là ?Je me suis précipité dans la chambre.- Tu ne te souviens pas, lui ai-je demandé ? Je t’ai rencontrée au bal et on a fait l’amour !- Oh, mon dieu, a-t-elle ajouté en regardant sa main toute trempée ! On a fait ça combien de fois ?- Je sais pas ! Quatre, peut-être cinq, lui ai-je répondu ! Tu voulais toujours que je recommence !Je voyais bien qu’elle ne réalisait pas qu’elle avait été victime d’une partouze.- Je suis dégoûtante, a ajouté la fille !Je lui ai dit d’aller prendre une douche puis j’ai retiré les draps du lit et j’ai pu voir que même le matelas était trempé de sperme. Au bout d’un quart d’heure, la fille m’a retrouvé dans la cuisine. Elle avait noué une serviette autour de sa taille.- J’ai mal au derrière, m’a-t-elle dit ! Tu m’as enc… sodomisée ?- Je te jure que je ne t’ai pas forcée, lui ai-je répondu ! C’est toi qui voulait…- Je devais être bourrée, hier au soir, a-t-elle ajouté ! Je me rappelle tout juste que j’étais avec des copines…- Je me souviens aussi, tu étais toujours fourrée avec elles et même pour danser, lui ai-je répondu !- Tu pense que je suis lesbienne, m’a demandé la fille ? Allez, dis-le-moi ! Sois honnête !- C’est ce que j’ai pensé mais après ce qu’on a fait ensemble…- Je n’arrive pas à me décider, a ajouté la fille ! Peut-être que je suis bisexuelle ?- En fait, tu aimes bien t’amuser ?- Et moi je me demandes comment j’ai pu te suivre, a-t-elle ajouté ! Tu veux qu’on remette ça ?- Maintenant, tout de suite ?- Pourquoi pas, m’a-t-elle répondu ? Tu fais tout ce qui te passe par la tête !Je ne sais pas si elle l’a fait exprès mais sa serviette s’est détachée. Je n’avais même pas remarqué qu’elle avait un petit cœur tatoué près de son clitoris et je lui ai demandé pourquoi.- La première fois que j’ai baisé, m’a répondu la fille, c’était avec ma sœur et pour fêter ça, on s’est fait tatouer un cœur !- Ta sœur ?- Quoi, s’est étonnée la fille à son tour ? C’était pas méchant ! En tout cas beaucoup moins méchant qu’avec un homme !- Je peux l’embrasser ?- Quoi ? Mon tatouage ?- Oui !Je me suis mis à genoux devant la fille et j’ai posé mes lèvres sur le petit cœur mais je n’ai pas tardé à prendre son clitoris et à le sucer puis j’ai fait un cuninlingus à la fille qui m’a dit que je suis presque aussi doué qu’une fille et elle m’a demandé de ne pas arrêter parce qu’elle va jouir et elle m’a joui sur le visage et elle m’a forcé à lécher son plaisir avant de me pisser dessus.- Viens, a-t-elle ajouté ! J’ai envie de ta queue !Nous sommes retournés dans kaynarca escort la chambre et elle m’a aidé à mettre un drap propre puis nous avons fait l’amour. Je lui ai mis ma bite dans la bouche puis dans la chatte puis j’ai investi son anus et elle m’a dit que les hommes aiment faire ça aux femmes et quand je lui ai demandé si elle l’a fait souvent, elle a haussé les épaules.- T’es pas une putain, au moins, lui ai-je demandé par la suite ?Elle m’a répondu que ça m’exciterai qu’elle en soit une puis elle a ajouté qu’il faut qu’elle aille travailler. Je lui ai demandé ce qu’elle fait comme boulot mais elle a refusé de me répondre. Je lui ai encore demandé si on se reverra et elle m’a dit que peut-être, le hasard aidant…Je ne l’ai pas revue. Enfin pas tout de suite. Je pensais à elle sans arrêt. J’avais joui une dernière fois dans elle mais elle avait boulu me branler et elle m’avait vidé complètement les couilles et quand elle était repartie, j’étais resté allongé sur mon lit, complètement épuisé.Quelques mois plus tard, j’ai cru la reconnaître dans la galerie commerciale. Comme ça, de loin mais en m’approchant, j’ai compris que ce n’était pas elle mais j’ai quand même parlé à la fille. Elle avait je ne sais quoi. Elle a bien voulu boire un verre avec moi. Je l’ai emmenée au cinéma et nous avons continué à sortir ensemble puis un jour, elle a accepté de venir chez moi et nous avons fait l’amour, tout simplement, comme un couple de puceaux qui a attendu d’être mariés pour mieux se connaître.Nous étions allongés sur le dos et nous essayions de récupérer de ce que nous venions de faire. Je lui caressais le ventre et je lui ai dit qu’elle peut me caresser et j’ai ajouté que ma bite ne mords pas et elle a posé ses doigts dessus comme si elle en touchait une pour la première fois puis je lui ai dit que je veux lui faire un cuninlingus et elle a compris tout de suite de quoi il s’agissait et elle m’a répondu qu’elle ne veut pas et j’ai lutté avec elle. Elle serrait les cuisses mais j’ai fini par lui écarter et j’ai approché mes lèvres de sa vulve et j’ai vu le petit cœur qu’elle avait de tatoué près de son clitoris et ça a fait tilt et j’ai d’abord pensé que c’était la sœur de la fille que j’avais rencontré au bal puis j’en ai été presque certain parce qu’elle savaient quand même quelques ressemblances.- J’ai mis un coup de langue sur son clitoris et j’ai dit que c’est mignon, ce petit cœur et j’ai attendu la réaction de la fille qui n’a pas tardé.- J’ai honte, m’a-t-elle répondu !- Pourquoi ? C’est mignon !- Si je te raconte, tu ne vas pas te moquer de moi, a ajouté la fille ?- Bien sûr que non !- Ma sœur et moi, on se l’ait fait tatouer ensemble, m’a expliqué la fille, ce qui m’a confirmé qu’elles étaient bien sœurs !- Et pour fêter quoi, ai-je insisté ?- J’ai honte, kurtköy m’a-t-elle répété ! C’était parce qu’on avait fait l’amour ensemble mais j’aurais dû refuser, a-t-elle ajouté !- Tu as fait l’amour avec ta sœur, me suis-je étonné ? C’était à la suite d’un pari ?- Non, c’est elle qui voulait !- Et toi, pas ?- C’était ma sœur et c’était agréable, a ajouté la fille !- Aussi agréable qu’avec moi ?- Non ! Avec toi, c’est bien mieux !- Raconte-moi, parce que ça m’a toujours intrigué, ai-je encore insisté ! Comment les femmes peuvent-elles faire l’amour ensemble ?Elle est devenue rouge comme une tomate bien mûre puis elle m’a raconté, les baisers avec la langue, les caresses, les baisers sur les seins, tes tétés, le cuninlingus et la langue qui s’enfonce. Je l’écoutais sans rien dire. Quand elle s’est arrêtée, je lui ai demandé ce qu’elle a fait, elle. Elle m’a répondu que c’était sa sœur qui l’avait voulu et elle a fini en me disant que maintenant je peux l’enculer, qu’elle s’en fout.J’avais à nouveau la trique et je lui ai dit de se mettre à quatre pattes sur le lit et je me suis d’abord occupé de sa bouche puis je l’ai prise en levrette avant de l’enculer.- Oh, mon dieu, a fait la fille !- Dis-moi que tu aimes ça, ai-je insisté plusieurs fois !J’allais et venais dans son anus et je n’ai pas tardé à lui dire de se toucher puis de se masturber. J’ai fini par lui dire qu’elle est aussi salope que sa sœur mais elle n’a pas compris tout de suite et j’ai insisté et elle m’a demandé comment je peux connaître ma sœur.Du coup, je lui ai raconté ce que je savais, que j’avais couché avec sa sœur. La fille m’a répondu que je suis un pervers et elle n’a pas voulu qu’on aille jusqu’au bout et elle s’est rhabillée et elle est partie mais elle est revenue sonner à ma porte deux mois plus tard pour me dire qu’elle est enceinte de moi.Comment était-ce possible ?- Il n’y a eu que ma sœur et toi, m’a répondu la fille !- Alors, on fait quoi ?- Pas question que j’avorte, m’a répondu la fille !- On se marie ?On s’est mariés et j’ai découvert le plaisir de baiser avec une femme enceinte, avec les gros seins et le gros ventre et ce désir permanent de se faire sauter. Après la naissance de notre fille, j’ai essayé de m’y remettre mais la flamme n’y était plus. Je n’avais plus envie de mon épouse et chaque fois qu’elle me le proposais, je la traitais de pute.Alors, finalement, elle a fini par m’écouter et elle a traîné dans les bars pour tapiner avant de faire le trottoir et la police n’a pas tardé à me la ramener parce que je connaissais bien le commissaire. Pas étonnant que je fasse ça, lui avait-elle dit ! – Mon mari ne me donne jamais d’argent et je dois me débrouiller !Ma femme a fini par rencontrer un type gonflé de fric et elle m’a laissée et de temps en temps, je les vois passer dans cette belle voiture allemande que je n’aurai jamais les moyens de me payer et si mon ex me voit, elle me nargue et elle me nargue encore plus depuis qu’elle est à nouveau pleine mais ça ne me regarde plus !.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın