Mon premier Black

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Athletic

Mon premier BlackCe jour là, il faisait plutôt chaud. Ayant une petite envie, je décidai de m’arrêter dans un café près du port. Arrivé aux toilettes je commençai à me soulager quand un grand black genre Antillais entra. Il était à 3 mètres de moi et je ne pus m’empêcher de jeter un coup d’œil sur son sexe. Bien que débandé, il n’en était pas moins superbe. Fasciné par la vue de ce bel engin je continuai à le mater quand soudain l’homme s’écria :-Dis-dons la fiotte t’as pas fini de me mater la bite ?Gêné je bredouillai une vague excuse et détournai mon regard. Dés que j’eus terminé, je me dirigeai vers la sortie quand brusquement je fus saisis par le bras.-Qu’est-ce que vous me voulez ?- Ferme-la et rentre là dedans. Dit-il en me poussant dans une toilette. Une fois rentré il me fit asseoir sur le siège.-Mais enfin qu’est-ce que vous me voulez ?-Tu avais l’air de trouver ma queue à ton goût alors tu vas la voir de plus près. Et joignant le geste à la parole, il sortit son sexe. Il était juste à la hauteur de ma bouche.-Allez ma salope suce, je suis sûr que tu en meurs d’envie.Sans hésiter j’ouvris ma bouche et avalai le gland. Il était déjà gros, mais j’ai la chance d’avoir une grande bouche, parfaite pour accueillir un si bel engin. Je me mis à faire des va et vient sur son sexe. Finalement j’avais bien fait de le mater. Ca faisait güvenilir bahis un petit moment que j’étais sevré de sexe et l’homme tombait à pic. Pour moi c’était la première fois que je suçai la queue d’un black. Je stoppai un instant ma fellation pour l’admirer. Elle n’était pas vraiment noire, mais plutôt très mate, magnifiquement formée, veineuse à souhait. Le gland épais me fascinait. Il était complètement découvert. Je me mis à le lécher, tournant autour tout en branlant la superbe hampe. Un vrai délice.-Tu vois que ça te plait petite fiotte. Vas-y, continue bouffe-moi bien la bite. Régale-toi.Sa queue était complètement bandée. Excité, le male saisit ma tête à deux mains et se mit à me baiser la bouche. Je n’avais plus qu’à garder mes lèvres serrées autour de sa queue et le laisser aller et venir à sa guise. J’appuyai ma langue sur la hampe pour augmenter son plaisir.Notre petit jeu dura encore un bon moment, puis l’homme se retira.-Allez maintenant relève-toi et baisse ton pantalon.Je m’exécutai, puis l’homme me retourna. Il se mit à caresser mes fesses.-Hum !! tu as un joli cul ! Un vrai cul de gonzesse.Je sentis un doigt humide s’insinuer dans ma raie, puis il se mit à titiller ma rondelle. Il le retira, puis me le donna à sucer avant de me caresser à nouveau la rondelle. Cette fois, le doigt s’enfonça en moi. -T’as une türkçe bahis bonne chatte, elle s’ouvre bien. Il retira à nouveau son doigt pour l’enfoncer à nouveau dans ma bouche. J’adore le goût de mon cul. Puis il le remit en moi avant de le sucer lui aussi puis il effectua encore plusieurs aller et retour.Ton cul est bien humide il va être parfait pour accueillir ma bite.Je ne demandai que cela, mais la grosseur de l’engin m’inquiétait un peu. L’homme ajusta son gland sur ma rosette, et s’amusa un moment à frotter sa queue. Puis je sentis que le gland commençait à me forcer. Lentement, le male s’enfonça en moi. Toutes mes craintes s’évanouirent. Mon mignon petit trou se laissait envahir sans problème. Une fois emmanché à fond l’homme resta en moi.-Ca te plait hein petite cochonne ?-Oh oui j’adore, baise moi bien maintenant.Le male ne se fit pas prier. Tenant fermement mes hanches il se mit à me besogner. Quel pied mes chéris. La queue coulissait en moi comme un piston bien huilé, les cuisses de l’homme claquaient contre mes fesses. C’est tellement bon de se faire enculer. Surtout lorsque l’on dispose d’un superbe spécimen de male.J’accompagnai ses mouvements, allant au devant de son gros chibre. Je me faisais ramoner à fond en gémissant sous les coups de boutoirs.-Putain ! toi au moins tu ne fais pas semblant, une queue dans le cul güvenilir bahis siteleri et tu couines comme une truie.-Oh oui mon chou continue..Encule-moi fort comme une chienne.La baise dura bien vingt bonnes minutes, puis le male se retira. Il me fit pivoter, puis asseoir de nouveau sur le siège des toilettes.-J’adore que l’on me finisse avec la bouche.A nouveau j’avalai la queue du male, suçant et branlant vigoureusement la hampe. A ce rythme là mon baiseur ne résista pas longtemps. Il poussa un cri puis éjacula dans mon bouche.La liqueur séminale emplit ma bouche. Plusieurs éjacs. se suivirent. Ma bouche débordait de sperme. J’en avalai une bonne partie, et continuait à sucer la queue dégoulinante de foutre. Pas question d’en perdre une goutte.A ma grande surprise, le male se retira, puis se pencha et m’embrassa à pleine bouche. Je n’étais pas le seul à pratiquer le péché de gourmandise. Nos langues se mêlèrent, baignant dans le foutre . Après un long baiser nos bouches se séparèrent.-T’es une bonne chienne. Tu suces aussi bien que tu prends du cul, ça t’as plu ?-Oh oui, j’ai adoré. Cela faisait longtemps que je rêvais d’un beau black bien monté.-Eh bien tu as été servi mon mignon. Cela te dirait que l’on se revoit ?-J’en serai ravi.-Tiens je te donne ma carte. Dès que tu auras une envie de te faire baiser fais-moi signe.-Nous nous embrassâmes à nouveau avant se nous quitter.En partant mes reins étaient légèrement douloureux. Il faut dire que mon baiseur n’avait pas ménagé ses forces. Un bon ramonage et une bonne suce rien de tel pour vous donner la pêche.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın