Le rendez-vous tarifé

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Le rendez-vous tariféCe n’était pas la première fois qu’il rencontrait une escort. La nana avec qui il était maintenant dans la chambre avait dit s’appeler Annie, elle était blonde, petite et avait une coupe à la garçonne. Elle était mignonne et bien sûr cela s’était fait sentir sur le prix de la prestation mais qu’importe. Marc voulait se taper une fille mignonne et fraîche. Annie et lui était montés dans la chambre, elle avait enlevé son manteau et demandé à Marc d’aller se rafraîchir dans la salle de bain, ce qu’il avait fait avec plaisir : il aimait se sentir propre quand il baisait. Il était revenu dans la chambre arborant une belle érection et Annie ne détourna pas la regard, bien au contraire. La grosse bite épaisse que présentait Marc était très excitante. Annie se déshabilla donc et dévoila une jolie petite poitrine aux tétons durcis par les circonstances. Une fois sa culotte défaite Marc put admirer un pubis subtilement poilu mais laissant apparaître le sexe joliment formé de la professionnelle. Cette vue excita encore plus Marc, qui n’était déjà bahis firmaları pas du genre à avoir du mal à bander… sa bite durcit davantage. Annie vint vers lui, s’agenouilla et pris le gros sexe en bouche. Marc faillit décharger en moins de trois minutes ce qui aurait été franchement dommage. Il repoussa donc délicatement la jeune femme et la fit s’allonger sur le lit, jambes écartées, con offert. Il se mit à l’oeuvre avec sa langue et ses doigts, glissant sur le clitoris, explorant l’intimité mouillée d’Annie, la sentant onduler du bassin tout en gémissant. Sa cyprine était bonne. Marc raffolait du goût de ce lubrifiant naturel et même si cela le maintenant en alerte son excitation baissa un peu, ce qui le rassura sur sa capacité à faire durer le plaisir. Il branla et lécha sa partenaire jusqu’à l’orgasme, ce qui mouilla encore plus le sexe déjà bien trempé. Marc se releva, essuya sa bouche et sa barbe couverts du foutre de la nana, enfila une capote puis en se mettant à hauteur il pénétra la jolie chatte glissante. Annie poussa un cri de surprise, de plaisir kaçak iddaa et probablement un peu de douleur. Marc était sacrément bien monté, mais Annie lui fit vite comprendre que même si elle sentait que l’engin était un peu gros (trop ?) elle voulait le sentir bien fort. Elle enjoint donc Marc à la prendre de plus en plus fort, lui répétant “défonce-moi”. Marc aimait la manière donc cette petite parlait. Et elle prenait son pied ce qui n’était évidemment pas pour lui déplaire. La bonne surprise ne s’arrêta pas là puisqu’Annie lui demanda ensuite de l’enculer… tout simplement. Marc adorait la sensation d’un anus serré autour de sa bite, c’était en partie pour ça qu’il aimait prendre des mecs quand il en rencontrait. Il sortit donc de la chatte gonflée d’excitation, cracha sur sa bite toujours couverte de la capote, puis doucement se fit un chemin dans le cul de sa partenaire. Il fallut être progressif, mais Annie aimait la sodomie et elle savait comme se placer pour permettre une pénétration confortable et la moins douloureuse possible. Marc poussa sa grosse kaçak bahis bite lentement dans le petit trou, ne cherchant pas à faire des allers-retours qui seraient probablement douloureux. Il avança résolument jusqu’à avoir franchement entré son gland et quelques centimètres de sa bite. Quand il sentit que le trou avait accepté de s’écarter assez, il commença à sortir, puis entrer, quelques millimètres au départ puis plus franchement. Et c’est ainsi que finalement il enculait profondément Annie, sa grosse bite serrée par l’étroitesse de l’orifice. Quelques minutes suffirent à ce qu’il sente monter l’orgasme. Il se retira, ôta la capote, et gicla abondemment sur le ventre d’Annie. La quantité de foutre était impressionnante, comme souvent quand Marc était très excité. Et cette petite était chaude comme la braise, autant dire qu’il était lui aussi au taquet. Annie se caressa un moment, passant ses doigts sur son anus encore ouvert, elle aimait se sentir dilatée.Du cul, et uniquement cela. Peu de mots furent échangés et jamais Marc ne saura si Annie avait pris son pied ou si elle avait assuré le minimum pour satisfaire l’ego de Marc. En tout cas, ça avait fait beaucoup de bien à Marc. Et Annie se souviendrait de ce plan comme d’une rencontre qui l’avait comblée.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın