Belle-Maman

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Brunette

Belle-MamanCette hisotire m’est arrivé l’année dernière.Cela fait plusieurs années que je suis avec ma femme, et j’ai toujours fantasmé sur ma belle-mère, jolie blonde aux yeux bleu clairs, encore très jolie à son âge (65 ans, 1.68m pour 55kg environ), une bonne poitrine ( au moins 90C je dirais) légerement tombante vu qu’elle a eu 3 enfants, et un cul fantastique, plus charnu que celui de ma compagne, mais quasiment la même forme.Un dimanche nous étions parti rejoindre mes beaux-parents sur la côte, pour manger avec eux et passer l’après-midi ensemble. Juste avant qu’on passe à table, je ne pouvais m’empêcher de la regarder, dès que je pouvais je matais son cul comme un obsédé. Elle portait un débardeur et une jupe jusqu’aux genoux,vu la chaleur qu’il faisait. En fin d’après-midi, je devais ramener ma belle-mère chez elle, son mari restant sur place pour les travaux de l’appartement qui devaient débuter le lendemain…Nous avons donc pris la route, pour un trajet de 2h. Nous discutions de tout et n’importe quoi, comme d’habitude.La fatigue aidant, ma belle-mère s’est assoupi sur la banquette, et dès que je pouvais, je regardais son décolleté dans le rétroviseur. Je commençais à bander comme un fou, mais ma compagne étant à coté de moi, je devais faire comme si de rien n’était.Arrivés à destination, je dépose ma belle-mère chez elle, et ma femme et moi rentrons à la maison. 30 minutes après, le téléphone de ma femme sonne.- Oui, maman ? Oui ? Ah mince. Ok, je lui demande.Elle se tourne alors vers moi:- Chéri, ma mère a un souci avec la télé. Elle demande si tu peux passer pour voir ce que c’est.Moi, trop content d’avoir une occasion de voir belle-maman tout seul, je réponds oui.- C’est bon, maman, il prend la voiture et il arrive.Je me rends donc chez elle, à 5 minutes de chez moi.Je me gare, la tête pleine de pensées assez hard, voire bien dégueulasses.Je sonne et elle m’ouvre quasiment instantanément.- Ah, merci d’être venu. désolé de t’embêter.- Vous m’embêtez pas, allons.Elle me fait rentrer dans le vestibule. Je la suis dans le salon, et je ne peux pas m’empêcher de mater son cul, bien moulé par sa jupe, malgré les contours de sa culotte. Je recommence à bander et je me dis alors “Je paierai cher ne serait-ce que pour la voir nue”. Si j’avais su…Arrivé devant la télé, j’identifie rapidement le problème:- C’est juste le décodeur qui a eu un bug. suffit juste de le redémarrer.- Merci. Si j’avai su, je l’aurais fait. Pardon de t’avoir fait déplacer pour si peu. Tu veux boire quelque chose ?N’étant pas pressé et voulant bahis firmaları en profiter au maximum, je ne me fis pas prier. On se retrouve dans la cuisine, au niveau de l’ilot central. Elle me serre un verre et on discute boulot, projets de sorties, etc… J’ai du mal à la regarder dans les yeux, son décolleté étant assez important. A ce moment là, elle le remarque, car elle me fait un petit sourire en coin et me lance un drôle de regard.Et là, elle me dit quelque chose que jamais je n’aurais cru entendre:- Tu sais, j’ai remarqué plusieurs fois que tu me regardais, et j’ai senti aussi ton regard quand je te tournais le dos. tu me matais, c’est ça ?Ne sachant que répondre, je me mis à bafouiller:- Non, non… euh pas du tout, je sais pas ce qui…- Arrête, chaque fois que vous venez à la maison ou bien en vacances, je te surprends à le faire. surtout cet été, quand j’etais en maillot de bain, je t’ai vu regarder mes seins et mes fesses.Sois franc avec moi: mon corps te plaît ?Pris sur le fait, et me sentant piégé, je me sentis contraint de dire la vérité:- Oui, j’avoue, je regarde des endroits de votre corps que je ne devrais pas. Mais vous êtes ravissante et attirante, je n’y peux rien. Vous avez de jolies formes, et j’adore les femmes mûres qui ont des courbes comme les vôtres. Si ça vous gêne, j’arrête de le faire. Mais n’en parlez à personne s’il vous plaît !- Ne t’en fais pas, je ne dirai rien. Je dois t’avouer une chose: quand je sens ton regard sur moi, eh bien, ça me plaît. ça fait longtemps qu’on ne m’a pas regardé comme tu le fais, et vu ce que tu viens de me dire, j’en suis très heureuse.Elle contourne l’ilot, me rejoint et s’approche de moi et d’une petite voix:- Alors comme ça, je te plaîs ? Tu n’es pas mal du tout non plus…Il faut dire que je fais 1.85m pour 80kg de muscles, grâce à la musculation. sans me vanter, je suis pas bodybuilder, mais bien musclé quand même.Elle se retourne et me dis:- Vas y, touche les, depuis le temps que tu les regardes !A la fois surpris et excité, je m’éxecute sans attendre. Je commence par les caresser, puis je les plote vigoureusement. A entendre les petits soupirs qu’elle pousse, j’en déduis que ça lui fait de l’effet. Son cul est bien ferme, sûrement grâce à la natation. Je fais descendre mes mains le long de ses cuisses, et arrivé au bas de sa jupe, je glisse mes mains dessous:- Je peux ? lui dis-je.- Oui, vas-y… soupire-t-elle.Je commence à remonter sa jupe, et je découvre qu’elle porte une petite culotte en dentelle rose. Je continue de lui caresser le cul, kaçak iddaa puis je me colle à elle et je fais glisser mes mains sur son ventre, et je remonte jusqu’à agripper ses seins bien charnus et volumineux. Elle soupire plus fort et commence à pousser des petits gémissements. Je bande comme un fou, et elle le sent à travers mon jean, car elle commence à faire onduler son bassin. Je commence à l’embrasser dans le cou et sur les épaules, et je fais tomber sur le coté les bretelles de son débardeur et de son soutien-gorge, puis je les abaisse pour libérer ses nichons, afin de mieux les malaxer. Ma bite est en feu mais je décide de continuer mes caresses. Au bout de quelques minutes, je prends les choses en mains. Je la retourne, je commence à lui bouffer les tétons, et sans prévenir, je glisse ma main dans sa petite culotte, et là, je suis surpris de ne sentir aucun poil. Belle-maman s’épile integralement ! Sa chatte est bouillante, preuve que mes caresses font leur effet. je trouve son clito et le tripote d’abord doucement, puis de plus en plus fort, ce qui a pour effet de la faire gémir fort et de la faire mouiller un max, car je sens de la cyprine commencer à tremper sa culotte. D’un seul coup, elle enlève ma main et me dit:- J’en peux plus, prends moi tout de suite. Baise-moi !Pas besoin de me le dire 2 fois. j’abaisse sa ptite culotte qui est mainetnant trempée, j’en profite pour regarder ses fesses enfin offertes à ma vue. Mon dieu, quel cul !!! je la fait asseoir sur le tabouret de bar, elle met ses bras en arrière pour prendre appui sur l’ilot central, et écarte ses jambes en grand. Je déboutonne mon jean, pour enfin libérer mon engin qui souffrait le martyre d’être enfermé. ma queue n’etant pas forcément longue, mais bien large, belle-maman s’exclame:- Elle est plus grosse que je ne le pensais !!!Je me mets entre ses jambes, je positionne ma bite à l’entrée de sa chatte bien ouverte ruisselante de cyprine, et je lui dis:- Ca fait des années que je rêve de faire ça avec vous.Et la j’enfonce ma queue d’une traite, arrachant à belle-maman un cri de jouissance. Je me mets à faire des va et viens, sa chatte est trempée mais encore un peu étroite, malgré les enfants qu’elle a eu. Je m’amuse à changer la cadence, ralentir et faire des mouvements très doux, puis accélérer et la pilonner de toutes mes forces, ce qui au bout de quelques minutes a pour effet de lui faire avoir un orgasme assez violent, car elle crie très fort et son corps se contracte et tremble. Je suis aux anges, j’ai l’impression de rêver: je suis kaçak bahis en train de baiser ma belle-mère, dans sa cuisine, et je viens de la faire jouir ! je la laisse reprendre son souffle, et je l’emmène sur le canapé du salon. Elle commence à s’allonger mais je l’arrête:- J’ai envie de vous prendre en levrette. Mettez-vous à 4 pattes, belle-maman !elle s’execute et me présente son cul, avec sa chatte bien ouverte et luisante, et son petit trou tout rose et bien serré. Je la pénètre de nouveau, mais la je ne prends pas de pincettes: je la défonce littéralement, lui arrachant des cris de plus en plus fort. je sens sa mouille couler le long de mes couilles. Un, puis deux, puis trois orgasmes, belle-maman tremble et mouille fort, car ma queue fait un bruit de succion chaque fois que je m’enfonce au fond de sa chatte. Je peine à me contrôler, l’orgasme n’est pas loin, mais le mental reprend le dessus et continue mon assaut. Lorsque pris d’une pulsion, j’introduis mon pouce dans son petit trou. Surprise, elle se raidit et me regarde:- Non, je me suis jamais fait prendre par là !- Eh ben, la première fois ça sera avec moi !Je sors ma bite de sa chatte dégoulinante, et la présente à l’entrée de son cul. Je pousse tout doucement, mon gland commence à rentrer, mais son anus est très serré, un vrai cul de vierge. Je lui dis de se détendre, que ça va aller. J’enfonce ma bite de 2 cm, puis son trou se détend completement et ma bite rentre jusqu’a la garde. je commence a faire des allers-retours. Son cul est tellement chaud et étroit ! je prends un pied monstrueux, je réalise pas: pour moi je ne baise pas ma belle-mère, mais une femme mûre vraiment trop bonne, à qui je donne du plaisir comme elle n’a pas eu depuis longtemps. entre deux cris de plaisir, elle arrive à articuler:- Putain, c’est trop bon. la sensation est différente de celle quand tu m’as pris la chatte !!! Sa me fait tout drôle, je… je… je vais… AAAAAAAHHHHH !!!!!!!Et là, mon fantasme arrive à son paroxysme: Belle-maman se met à gicler de la chatte ! Belle-maman nous fait une belle éjac’ féminine, mais pas la petite giclée d’une jeune femme, non, la bonne giclée d’une femme mûre qui a un orgasme énorme et qui ne controle plus son corps. En entendant ça en et sentant son jus tremper le canapé et mes genoux, je jouis quasiment instantanèment, de longs jets de sperme bien épais, tout au fond de son cul. Je me retire et admire son anus béant, suintant de mon jus de couilles, et sa chatte et ses cuisses luisantes de sa giclée.Nous nous rhabillons, et elle me dit avec un grand sourire:- On recommence quand tu veux ! – Pas de soucis, dis-je avec un clin d’oeil.Ce que je ne savais pas, c’est que ce n’etait que le début d’une longue série de parties de jambes en l’air…A suivre…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın