Rachida

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

RachidaJe prenais le bus tous les matins pour me rendre au travail et j’avais remarqué une jeune femme qui montait à l’arrêt suivant et qui descendait au même que moi. Elle était jolie, mince mais pas maigre, de beaux seins pas trop gros et de très belles jambes qu’elle montrait sans retenue en portant des minijupes dès que la saison le rendait possible. On se disait bonjour et son visage s’éclairait d’un beau sourire qui illuminait ses yeux noirs. Un jour où j’avais un peu de temps je l’ai suivie dans la rue en profitant des mouvements de ses fesses qui ondulaient doucement au rythme de ses pas. Elle se dirigea vers une petite rue étroite et je la vis de loin rentrer dans un immeuble dont elle avait le code. J’allais repartir quand je vis que le rez-de-chaussée était occupé par un sex-shop dont la vitrine annonçait des spectacles de peep-show. Je me fis la réflexion de venir y faire un tour un soir où j’aurai envie et le temps. Plusieurs semaines s’écoulèrent avec toujours le rencontre régulière de cette jeune femme dans le bus. On n’avait jamais parlé mais juste échangé des regards qui laissaient penser que je lui étais plutôt sympathique. Et un soir où j’avais envie d’un peu de piment je suis allé dans le sex-shop bahis firmaları par curiosité. La première pièce assez grande était un étalage d’articles habituels de ces lieux : DVD salaces classés par type de perversité, sous-vêtements affriolants sensé augmenter l’excitation, sextoys de toutes tailles de tous genres jusqu’à des modèles coûteux et sophistiqués avec rotation et vibration, plus des consommables gels et capotes parfumées où striées. Le public était peu nombreux et uniquement des hommes ayant dépassé la trentaine voire plus mûres. Dans un coin derrière le comptoir le vendeur de permanence me fit signe puis me dit « dans la deuxième salle on a un spectacle de nu qui commence quand vous voulez. Vous êtres en cabine individuelle et la fille fait ce que vous demandez.Je me suis laissé tenter car c’était abordable et l’éventail de modèles proposé sur photos montrait un bon choix de filles au physique agréable. Je choisis une brune qui bien que très maquillée ressemblait à la femme du bus. J’étais assis dans un fauteuil dans une petite pièce étroite avec un petit podium pour l’exhibition. La fille est rentrée habillée en collégienne avec une jupe plissée écossaise et un chemisier blanc. Elle était menue kaçak iddaa et son regard vicieux détonnait sur sa tenue. Elle m’a souri et sans rien dire s’est mise à danser en musique avec des déhanchements exagérés tout en s’effeuillant progressivement. Le chemiser enlevé, ses seins petits, pointus et bien dressés avaient des tétons sombres et durs. Elle souleva sa jupe et me montra un sexe complètement épilé puis elle fut vraiment nue. Debout elle écarta les cuisses fac à moi, à moins de deux mètres, et commença à se masturber d’une main en se caressant les seins de l’autre. Elle s’appliquait sans me quitter du regard et elle dit « tu sais, tu peux te masturber si tu veux ». Je libérai mon pénis devenu à l’étroit en dégrafant mon pantalon. Puis je me caressais doucement en la regardant s’introduire des doigts. Elle se retourna rapidement pour me montrer qu’avec son autre main elle se pénétrait l’anus. Elle était en train de se faire l’amour debout devant moi. Elle me dit « c’est bon tu sais, tu devrais te faire jouir ». J’étais très excité et je lui ai demandé de me sucer. Elle a souri et m’a répondu « je suis contente de te plaire mais tout contact avec les modèles est interdit ici et je n’ai pas envie de me faire kaçak bahis virer, mais tu me plais et si tu veux je termine à 23 heures et on se voit après ». Et elle a continué à s’exhiber et fixant alternativement ma bite et mes yeux. C’est seulement quand j’ai éjaculé dans mes mains que j’ai reconnu la jeune femme du bus qui ici avait son maquillage de scène. Elle m’a souri de nouveau et très gentiment m’a dit avant de me quitter. « ça m’a fait plaisir ce moment avec toi ; si tu as encore envie on peut se voir tout à l’heure ».Je suis revenu l’attendre. Elle est ressortie discrètement pas la porte de l’immeuble mitoyen. Elle était de nouveau en tenue de ville, Maquillée et élégante. Quand elle me vit elle sourit encore et vint vers moi puis me fit une bise amicale et dit « j’ai faim, tu m’emmènes manger un bout ». Nous avons pris un repas dans une brasserie proche. Elle m’avoua qu’elle attendait depuis longtemps que j’ose l’aborder le matin mais que ma timidité l’avait aussi séduite. On a marché un peu dans la ville puis on a repris le bus ensemble. Je ne lui ai pas demandé pourquoi elle faisait ce travail. Arrivé à son arrêt elle n’est pas descendu mais en me tenant la main pour y déposer un baiser elle m’a dit « tu veux bien me faire un vrai câlin ce soir ». On a passé la nuit à faire l’amour dans mon lit un peu dans toutes les positions. Depuis je la revois quand elle en a envie et ça me convient très bien. Elle s’appelle Rachida.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın