Nudité Guerrière (Claude)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Nudité Guerrière (Claude)De retour au local 274 en compagnie de Nathalie et Élizabeth. Prenant une nouvelle fois une pose de nu le décor ayant partiellement changé depuis la dernière fois. Seulement le casque de samurai fut remplacé par une théière et deux tasses de thé. Toujours debout et immobile devant les artistes peintres en création. Ne laissant transparaître mon dos couvert de blessures. Nathalie m’ayant fouettée d’une ceinture de cuire la veille. La dame portant un bracelet de jade à la cheville droite. Élizabeth un bracelet rouge de grenat pyrope au poignet gauche. Une première oeuvre en trio les deux dames tout à fait ravissantes dans leurs nuditées. À mes pieds démontrant leurs corps nus de face avec aisance.Claude se présentant m’invitant comme toutes les précédentes à venir déguster un repas en sa compagnie. Me présentant un vendredi dans un steak house la madame m’y attendant tout sourire. Jeune soeur d’Élizabeth âgée de 60 ans. Professeure du sixième cycle à la retraite. Clairement la plus sage et la plus gentille du groupe de six. Trouvant un peu absurde de devoir faire l’amour avec cette dame avec un visage aussi angélique. Car son regard ne m’imposait aucun vice. Une petite femme de 5 pieds 4 aux cheveux châtains et aux yeux bruns. Avec une silhouette très bien proportionnée. Portant un débardeur et un chemisier ouvert blancs avec un pantalon beige. Remarquant que la madame avait à première vue un regard pervers. Réalisant à présent qu’elle n’était peut-être pas aussi sage qu’elle le paraissait. Notant son nez recouvert de taches de rousseur. Dégustant un steak de 8 onces chacun accompagné d’une salade de calamars de mon côté. Claude se prenant une salade thailandaise bien épicée. Me demandant quel effet çà faisait de bahis firmaları fourrer des vieilles. Lui disant que c’était vraiment agréable. Apprenant de toutes et chacune. M’avouant qu’elle avait super hâte de se faire entreprendre par ma tige dressée. Ses lèvres vaginales mouillant déjà abondamment. Venant porter ses mains derrière la tête. Me démontrant toute la splendeur de ses seins de proportions moyennes. Son regard semblait me signifier…Tu ne sais pas ce qui t’attends.Rendu chez elle Claude voulait converser un peu avant de se faire assouvir de ma fervente jeunesse. La madame qui discutait en ma compagnie au salon sur le divan. Une lumière tamisée créant une ambiance quasi romantique. Charmée la dame de soixante ans avait un vocabulaire aisé. Caressant mon torse enlevant son chemisier. Collant son corps chaud contre mon flanc. S’exprimant de quelques paroles séduisantes faisant dressée ma tige comme un bâton de bois…Claude – Je me suis déjà fais baiser par des petits jeunes auparavant…Moi – Ah…Oui…Et c’était bien…Claude – Oui…Très bien…Aussitôt mon mari absent…Moi – Il y a longtemps de celà…Claude – Il y a cinq ou six ans…Deux jeunes hommes qui voulaient apprendre à faire l’amour…Moi – Je te croyais plutôt sage…Claude – J’étais à l’approche d’un divorce…Alors plus rien ne comptait pour moi dans la relation…Moi – Ah…Hey bien…Claude – Les voyants à tour de rôle…Venant me prendre ensemble une fois bien éduqués…Moi – Alors tu te faisais prendre par deux hommes pendant l’absence de ton mari…Claude – Ils pouvaient venir me piner pendant 1 heure…1 heure et demi sans réellement se fatiguer…Moi – Hummm…Hey bien…Claude – Introduisant leurs tiges dans mon vagin comme deux lapins en rut…Moi kaçak iddaa – (Çà devient de plus en plus chaud)…Claude – En perdant presque la voix à chaque fois qu’ils venaient m’entreprendre…Moi – Ils avaient quels âges déjà..Claude – 19 et 22 ans…Et un peu plus grand que toi…Moi – Ah…Hey bien…T’as pas l’air d’une cochonne à première vue…Claude – Je suis très cochonne…Et surtout envers les jeunes hommes de ton âge…Moi – Ta soeur est hyper chaude au lit en passant…Claude – C’est de famille…Et surtout si on n’est en bonne compagnie…Moi – Bon alors…(Un court silence)…Claude – Maintenant tu peux te déshabiller et je vais te montrer ce que je sais faire…Claude accroupie devant moi me faisant une fellation. Toujours habillé cette ancienne professeure savait comment entreprendre une jeune verge. Nu mon caleçon seulement abaissé sous mes fesses. Pouvant entendre clairement les bruits de succions buccales. Apposant ses mains sur mes hanches. Me donnant des sensations agréables. Après dix minutes de stimulation se levant pour venir m’embrasser. Me demandant de m’asseoir sur une chaise de bois tout près et de m’y attendre un instant. Revenant avec trois cordes me disant qu’elle allait corriger mes lacunes. Attachant mes deux poignets liés derrière le dossier de la chaise et mes chevilles aux pattes de devant. Claude se déshabillant doucement en plaçant une caméra tout près pour nous filmer. Découvrant son corps de soixantenaire et sa belle vulve au pubis taillé court. La madame venant sans retenue m’embrasser avec la langue en perdant presque le souffle. Me faisant goûter à un de ses seins. Notant de belles aréoles pâles sur ceux ci. Approchant une petite table du salon pour venir s’y asseoir. La madame qui se masturbait kaçak bahis à présent devant mes yeux. Ouvrant ses jambes en y introduisant deux de ses doigts…Claude – Tu ne dis rien…Et tu regardes…Quelques jets de cyprine coulant sur le plancher après 5 minutes de stimulation. Approchant le robuste meuble de bois un peu plus prêt. La dimension de celle ci parfaite se situant à la hauteur de ma région pelvienne…Claude – Je vais m’empaler sur ta tige…Et apposer mes mains sur la table au besoin…Découvrant son corps d’une chaleur torride. Claude placée de face faisant aller son corps de bas en haut sur ma tige à une vitesse moyenne. Se retournant appuyant ses deux mains sur la table. Faisant aller son bassin sur ma tige dressée. La madame qui gémissait en me démontrant son beau fessier levé. Ouiii…Ouiii…Ouiiii…Se retournant 5 minutes plus tard pour me finir avec une cravate du notaire et une fellation. Caressant mon torse en m’affirmant que j’étais bien bâti. Éjaculant dans sa bouche Claude se délectant alors de mon nectar sirupeux…Claude – Je te détache…Tu te nettoies…Et tu viens me fourrer comme une chienne dans le lit…Entrant dans la chambre Claude allongée dans le lit avec les cuisses bien ouvertes. Fourrant la madame en vitesse et sans retenu à sa demande. Des bruits de pénétrations mouillées résonnant dans toute a pièce. Très vocale la madame jouissait à gorge déployée. Exprimant quelques Fourrent moi…Ouiiiiiii…Ouiiiiiiii…Ouiiiiiiiiii…Le matelas du lit simple grinçant sous des rythmes soutenus. Quelques livres d’une commode tombant sur le sol et un cadre tout près. Éjaculant dans son antre chaud en saccade en poussant un long râle de satisfaction. Claude me laissant ses coordonnées à la fin de l’accouplement. Voulant remettre le couvercle au feu dans des jours prochains. Fourrant la madame au levé du matin en levrette et par la porte arrière en vitesse. Un 69 en prémisse Claude étant une véritable cochonne au lit.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir yanıt yazın