Le frotteur du métro

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Le frotteur du métroCette histoire est totalement une fiction.A l’occasion d’un séjour à Paris, j’ai pris le métro. Ce jour là, il faisait chaud et je n’étais vétu que d’une robe légére avec juste un styring dessous. La rame était bondée et je suis restée debout, coincée entre les voyageurs. Je dois dire que je n’apprécie que très modérément cette promiscuité obligée. Nous avions déjà effectué une bonne partie du trajet quand je sentis derrière moi une présence insistante. Je tourne la tête d’un air revêche pour voir mon froteur. C’est un grand black imposant. J’en ai des frisson dans le dos.Depuis la station Clemenceau, un type s’etait pratiquement collé à moi. Je tentais tant bien que mal de ramener mes fesses en avant, mais le type suivait mon mouvement. Il m’enveloppe de sa stature. Je me sens toute petite. Son regard est plongé dans mon décolleté. A la station concorde, des personnes se rajoute à cette foule, ce qui augmenta la pression. Il ne quitte plus mon décolleté des yeux et s’approchant de mon oreille, il me murmure:« Tu as de belles mamelles salope ! »Je suis choquée, mais curieusement, je sens que mon corps réagi et ma minette s’humidifier.Ma culotte s’imbibe de ma cyprine. Je suis trempée. La tête me torne et comme une idiote, je balbutie un vague remerciement en rougissant comme une gamine.« Merci,c’est gentil monsieur. »Après la station Châtelet-Les Halles, nous avons eu à faire face à un nouvel afflux de passagers. Nous étions de plus en plus serrés dans le wagon et je crois bien que l’inconnu en profitait pour venir se coller toujours plus contre moi. Son membre restait maintenant fiché entre mes fesses presque continuellement. J’avais l’impression de le sentir durcir contre mon cul. Sans doute enhardi par mon manque de réaction, l’homme laissa glisser ses mains sur mes hanches et releva l’arrière de ma robe. Je n’osais toujours rien dire et personne ne voyait rien tant nous étions comprimés. Je dois avouer que la situation commençait à passablement m’exciter. Par dessus mon épaule, il regarde mes seins libres sans vergogne Après quelques instants, d’une voix chaude il me susurre:« Avec ce rouge à lèvres tu dois faire de magnifiques galons de pompier! Je suis certain que t’es une sucese de premiére.! »La situation est gênante. Je ne sais que faire mais en même temps malgré cette situation incongrue, mon corps régi. Je suis en nage, ma chatte détrempe le tissu de mon sting. Je me sens comme l’agneau de la fâble. Je vais me faire croquer par le loup et black de surcroit. Profitant de mon désarroi, il vient tout contre moi et passe sa main sous ma jupe. Elle remonte doucement et caresse mes cuisses. Je fonds de plaisir. Mes seins se gonflent. J’ai les yeux mi clos. Je décide de me laisser faire et devant ma docilité, il prend ça pour une invitation à aller plus haut et il ne se gène pas. Je tremble et mes jambes se dérobent. Je sens un doigt s’infiltrer sous mon string et prendre possession de mon petit minou en feu. Il me pénétre avec deux doigt. Je me mord les lévres pour ne pas crier. Je regarde autour de moi mais nous sommes si serrés que personne ne voit ce qui se passe. Il effectue quelques va et vient dans ma chatte trempée puis ressort pour agacer mon clitoris tendu comme une arbalète. Il agite à toute vitesse son majeur sur mon bouton d’amour. Son doigt revient dans ma fente poisseuse. Je crois bien que je vais jouir. Je suis sur le point d’éclater,quand il décide de tout stopper. Il retire son doigt et le remplaplace par sa grosse queue de black. D’un coup d’un sel il m’enfile sans que personne ne s’en rende compte. Je suis entrain de me faire baiser dans le métro aux heures de pointe par un inconnu et comme la pire des salope j’adore ça.En quelques va et viens, il se lâche en moi. J’ai cru que j’allais hurler de jouissance et mes jambes avaient du mal à me tenir. En se retirant, il me dit :« T’es trop bonne toi ! On va chez moi,c’est à côté? »En temps normal, je l’aurais gifflé mais dans l’état où je me trouvais, j’acceptais son invitation.Je sentais que les sperme s’écoulait de ma chatte et je me suis aussitôt faite peur que tout le monde le voit. bahis firmaları Je sors précipitament de la rame pour emprunter l’escalator. Il a glissé sa carte entre mes seins. J’ai Mon string trempé de mouille et de sperme et j’ai l’impression que les gens sente l’odeur qui en emanne. C’est bon. Ma décision est prise. Je vais allé chez mon beau mâle black et je vais lui en donner du galon à sa queue. Il va voir comment une vraie salope fait des pipes ! J’appelle le numéro. Je suis fébrile.« Alors,à quelle heure on se voit, ma jolie salope? J’ai aimé ta chatte et j’ai envie de te sucer partout. J’en bande déjà ! »Je me rends compte que je ne lui ai pas touché la bite mais vu comment j’étais remplie, elle doit être imposante.« Elle mesure combien ta queue, beau black ? »« Surprise!! Mais tu ne seras pas déçue. Prépare ton petit cul de salope ! A tout à l’heure, belle cochonne!! »J’arrive devant un immeuble d’une zone résidentielle. Il m’atend dans le hall de l’immeuble. Il me prend la main et m’emenne dans l’ascenseur. Je m’approche de lui. Il remonte ma robe et voit mon string en dentelle noire. Je viens frotter mon string sur la jambe de son pantalon comme le ferait une chienne en caleur. Il me prend les seins pour les malaxer fermement. Nous n’échangeons aucun mot. Je sens sa respiration s’accélérer. Ca m’excite. Mais l’ascenseur s’arrête. Il m’emmène dans son appartement, presque en courant. Il referme la porte derrière lui et m’att**** par les fesses. Il me bascule sur son canapé et masse mes seins sans délicatesse.C’est trop bon. Je frotte mon sexe contre son pantalon en gémissant. Il a l’air vraiment chaud, ses gestes sont bestiaux. Il m’att**** les cheveux et me pousse vers le bas pour que je m’agenouille. Il dégraffe son pantalon et colle sa bite tendue contre mon visage. Il me prend pour une pute et j’adore ça. Je commence à lécher son gland, puis j’enfourne son sexe dans ma bouche. Sa main dans mes cheveux me guide. Je lui carresse les couilles, je l’entends gémir. Ca m’excite tellement que je sens mon string tout mouillé. Je continu à le sucer, de plus en plus vite. J’enfonce son sexe de plus en plus profondément dans ma bouche. Sa main dans mes cheveux devient plus violente. Il baise ma bouche, ça me fait gémir et cracher. Tout en le suçant, je commence à carresser mon clitoris. Il sort sa bite de ma bouche et tire sur mes cheveux pour que je me relève. Nos regards se croisent. Il m’embrasse violemment en attrapant mes seins à pleines mains. Une de ses mains déscend vers mon clitoris, qu’il masse doucement. « T’aime ça…? Putain ! »«  Hmmm… ouais… continu… »«  Hmm… petite chienne ! »Je gémis plus fort encore. J’adore qu’on m’insulte quand je baise. Il me pousse vers sa chambre et me jète sur son lit. J’enlève ma robe en toute hâte, pour lui faire découvrir mon corps. Je suis complètement nue. Il se déshabille aussi. Il est plutot pas mal non plus, musclé mais pas trop. Je m’allonge sur le lit, les jambes ouvertes. Il vient sur moi et me masse le clito en me regardant gémir. Puis il rentre deux doigts dans ma chatte détrempée et offerte. Je pousse un petit cris. Sa bite est encore mouillée par ma salive. Alors il entre en moi d’un coup. Là je cris vraiment sous la pénétration de son gros truc qui me rempli. Il commence des vas et vients. Il pousse des petits grognements en regardant mon corps onduler sur son lit. Sa bite est énorme. J’att**** ses fesses et accentue le va et vient avec mes mains. Je sens qu’il aime ça. Il matte mes seins qui se balancent. « Oh ouais… petite chienne !T’aime te faire bourrer par des grosses queue de black salope ! » «  hmmm oui oui ! J’aime ça continu ! »«  Ah t’en veux encore ? Dis le moi ! Dis moi qu’t’en veux encore ! »« Ouiiii !! Hmm oui ! Vas y baise moi plus fort.. ! J’en veux encore ! Défonces moiii !!! »«  Mets toi à quatre pattes comme une chienne, p’tite pute ! »Je m’execute, très excitée. Je veux qu’il me baise fort. Il enfonce sa bite dans ma chatte. Ses grognements ce font plus rapides et plus sonores. Il regarde son sexe entrer en moi de plus en plus vite et de plus en plus fort. Il att**** mes seins et les kaçak iddaa serre très fort en gémissant. Je sens une intense sensation à l’intérieur de moi quand il joui. Je continu à crier et à me jeter sur la queue pour intensifier mon orgasme. J’aurais aimé que cela dure plus longtemps. Il s’allonge à coté de moi, essoufflé.« T’es trop bonne ! T’es vraiment une petite salope et j’aime ça. »Je reprends mes esprits moi aussi. C’était bon, quand même, mais je ne perds par le nord.« Tu vis seul ici ? » lui demandais-je.«  Oui, pourquoi ? «  En fait, je cherche un logement, j’habite dans une chambre d’hotel en ce moment. Je me disais que je pourrais peut etre venir un peu ici. » «  T’es rapide toi. Contre quoi ? » «  Bah tu me baise quand tu veux, et en échange tu me loge et me nourri. »« Huummm ! Il faut que je réfléchisse. »Je partis de chez lui le lendemain matin. On a baisé toute la nuit. Deux jours plus tard, il m’appelle.« C’est OK mais tu sera ma chienne et je te préterais à mes amis. » J’hésite un instant mais n’ayant pas de tune, j’accepte avec un peu d’angoisse quand même. Je suis arrivée chez lui le soir même. Il m’a accueillit, me mettant une main aux fesses, comme s’il affirmait sa propriété. Je l’ai remercié comme il ce doit. Il m’a déshabillé dans la minute et m’a sauté toute la soirée.Le lendemain, il est parti travailler. J’en ai profité pour m’installer. J’ai pris un long bain.Je me suis ensuite allongée sur son lit et je me suis endormie. Je me suis réveillée quand j’ai entendu les clefs tourner dans la serrure. Le temps de reprendre mes esprits, il est déjà dans la chambre. Je reste allongée et j’écarte les jambes. Il m’observe puis m’ordonne : « Viens m’embrasser sale chienne ! »”Je me lève et m’approche espiégle pour déposer un léger baisé sur ses lévres. Mais lui m’att**** par les épaules et m’embrasse fougueusement. Je pousse un petit cri de surprise. « Tu t’attendais à quoi pute à black? Viens dans la salle petite pute, j’vais t’présenter à mes potes ! »« Euh.. Oui ? »«  T’es toujours sure de ce que tu veux? »«  Oui… ! »«  Alors tu vas être servie petite salope, on va bien te baiser ! »A ces mots, je ne peux retenir un frisson qui parcourt tout mon corps. Instantanément, je me met à mouiller. Il me prend fermement la main et me guide jusqu’au salon où attendent deux mecs tranquillement en train de boire une coupe de champagne. Je suis nue devant ces trois mâles black et mon logeur, me tend une coupe et en levant son verre à mon honneur, il dit :«  A ton joli cul de salope!!! »Les deux hommes se lèvent et viennent trinquer avec nous.«  Messieurs voici Michèle ! Elle a un fort besoin qu’on s’occupe d’elle ! C’est une vrai chienne en chaleur ! N’est ce pas la miss? »Le rouge me monte aux joues en répondant un timide :«  Oui messieurs. »«  N’aie pas honte, on sait tous de quoi tu as envie !  Allez p’tite pute dis leurs ! »«  Euh… de baiser…. J’ai envie que vous me baisiez. »Aussitôt, des mains commencent à venir caresser mes fesses, ma chatte et mes seins. « Mais elle est déjà trempée cette petite coquine! »«  En plus elle a de mamelles d’enfer et un cul à prendre des bites ! »Je commence à caresser les deux mecs à travers leur pantalon. Mon logeur se régale du spectacle. Je le regardes avec un large sourire.«  Allez y, elle aime ça cette salope! »«  Waouh… Elle est chaude ta pute ! On va se régaler et on va bien s’occuper de toi!!! »Je commence à gémir quand ils se mettent à jouer avec mon clito.« Bon allez, maintenant tu vas venir à genoux par là et bien nous sucer, tu veux nos bites bien dures non? »Pour seule réponse, je délaisse les deux mecs et me déplace à quattre pattes pour aller sucer mon logeur. Je prend sa queue qui n’est pas encore totalement en érection dans ma main et commence à la branler doucement tout en commençant à lécher son gland. Mon regard en dit long sur ce que je veux et d’un signe de tête, il fait venir s deux potes.Je le suce avec aplication entourée des deux autres black qui se masturbe devant le spectacle que je leur offre. Mon logeur pose une main sur ma tête et imprime le rythme me baisant presque la bouche.«  Mmm tu kaçak bahis suces vraiment bien, tu aimes ça petite trainée? »«  Mmmm… MMoui… »«  Allez, occupes toi un peu de ces deux autres bites qui n’attendent que ta bouche ! »Les deux mecs se placent face à moi. Je les regarde un instant. Leurs queues sont impressionantes.«  Vas-y suces nous bien, après on va s’occuper de tes autres trous! »Je ne me fais pas prier et commence à jouer de la langue sur la première queue pour la gober presque aussitôt. Puis je passe à l’autre, alternant masturbation et fellation sur ces deux magnifiques queues qui me font de plus en plus mouiller. Pendant que je m’applique à bien les sucer, mon logeur est passé derrière moi et commence à caresser ma chatte lisse et à jouer avec un plug qu’il m’enfonce dans le cul. Il glisse direct deux doigts dans mon vagin.«  Mmm, ohhh oui… »Il retire ses doigts et je sens sa queue caresser mes lèvres et glisser de mon clito dressé. Mes lèvres sont bien écartées et mes gémissements bien audible même avec la bouche remplie. D’un coup de rein il me pénètre jusqu’à la garde. J’en lâche même la bite que j’avais dans la bouche. Chacun leur tou, il me posent une main sur la tête et me baisent la bouche alors que mon logeur me tient par les hanches en me ramonant bestialement. Ma cyprine coule sur sa queue et ma chatte fais un bruit mouillée à chaque fois que mes fesses viennent claquer contre lui me procurant un plaisir particulier avec le plug qui est platé dans mes fesses.Il ne me faut pas longtemps de ce traitement pour partir dans un premier puissant orgasme. Il se retire. Ma chatte est trempée. Il retire le plug, récupère avec ses doigts un peu de mouille qui coule de mon sexe et enduit mon cul encore dilaté par le plug. Un des mec s’est installé, allongé sur le dos à coté de moi. Il positionne sa queue fasse à l’entrée de mon vagin.«  Oh oui, encore, baisez moi encore… ! »Je m’empale avec bonheur sur cette queue et il joue avec mes tétons lorsque je sens des mains sur mes fesses pour me faire relever le cul et laisser la place à une autre queue. Les trois queue m’empale tour à tour. Ce n’est que du bonheur. On m’écartes alors les fesses.«  Vas-y mets-lui dans le cul ! Prenez la en double cette pute ! Elle va me nettoyer la queue pendant ce temps ! »Le gland bien lubrifier pousse à peine sur mon anus encore dilaté par le plug. La queue bien lubrifiée finis rapidement au fond de ton cul.«  Ohh oui, putain c’est bon, enculez moi aussi, baisez moi!!!! Ahh Oui!!! »Les deux potes s’en donnent à cœur joie et le troisième viens présenter son gland devant ma bouche et appuie sur ma tête pour mieux me baiser la bouche.«  Suces moi bien et nettoie moi la queue… Hmm ohh c’est bon!!! »Il me baise la bouche et mes gémissements bien qu’étouffés par sa queue se font de plus en plus entendre, tout comme les grognements de plaisir des deux mecs qui me défoncent la chatte et le cul!!!«  Putain, salope qu’il est bon ton cul!!! Je vais jouir dedans c’est trop bon ahhh!!! »«  Sa chatte est trop bonne, je vais la remplir aussi!!! »Leurs coups de queues se font plus forts.«  Ohh Oui baisez moi fort ! Oui encore !! Donnez moi votre jus ! »Je me cambres dans un orgasme puissant. Mon logeur me reprend la tête pour baiser ma bouche. Mon orgasme à déclenché celui des deux autres qui ejaculent dans mon cul et ma chatte. «  Aaahhhh ouiiiii saloooope!!!! »Mon logeur se retire de ma bouche juste avant de jouir. Ses deux copains se retirent. Ils me retournent sur le dos, att****nt mes jambes, les relève au maximum, exposant ainsi mon cul et ma chatte d’où s’échappent du sperme. Leurs queues est proche de ma bouche et je ne peu m’empêcher de les sucer pour les nettyer alors que je sens son gland contre mon cul. D’une poussée je suis enculée à fond. Mon logeur me bourre le cul brutalement. Les deux autres récupére le sperme qui coule de ma chatte pour me le faire sucer.«  Ahhh !!! Michèle qu’il est bon ton cul de salope ! Je vais venir t’engraisser la rodelle putain ! »Là, il se lâche en long jets chauds dans mon cul alors que je prends un pied mémorable. Tout le monde se calme un peu épuisé. Mon logeur se retire doucement. On reprend un peu nos esprits. Je suis couverte de sperme et du liquide s’échappe de ma chatte et mon cul.« Bon les gars, on boit un coup, on se détend un peu et on s’y remet? »

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın