La nourriture et le sexe [part 1]

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

La nourriture et le sexe [part 1]Cela faisait un mois que je sortais avec une super fille de 20ans, Pauline, blonde aux yeux bleus, 1m70 58kg et avec une poitrine sublime 95c ! Elle adorait cuisiner m’avait-elle dit, mais je n’avais pas encore vérifié cela puisque qu’on s’était toujours vu soit au boulot soit dans des lieux publicsElle m’invita chez elle pour passer une soirée agréable et me faire découvrir ses talents de cuisinière ! Elle me prévient qu’elle cuisine toujours en de bonne quantité et me suggéra de ne rien manger au moins pendant 24h avant, 48h étant l’idéal !Le rdv était le samedi soir d’un Week end prolongé (du jeudi au dimanche)Un peu surpris mais étant totalement fou amoureux d’elle, je me suis dit : Ben, pourquoi pas, cela ne me fera pas de mal. Durant ses deux jours, l’attente fut longue, terriblement longue parce que je ne la voyais pas et que depuis qu’on sort ensemble, je ne suis pas masturbé une seule fois car je ne savais pas quand on allait le faire et que je voulais que MA première fois soit inoubliable. Bien que je sentais mes testicules totalement pleine et prête à exploser, je faisait tout pour pas y penser, je m’occupais l’esprit en regardant des films, la TV, des séries, de la lecture, des sorties au parc…A quelques heures du rdv de ma vie, je commençais à stresser de plus en plus, je pris ma douche, me fit le plus beau possible, et l’attente fut longue, il restait une heure avant de partir vers elle. Je stressais de plus en plus, je sentais l’excitation sexuelle monter et j’avais faim, très faim !Enfin, j’arrive chez elle, je sonne et surprise, elle m’ouvre la porte en petite nuisette très transparente et en petite culotte super sexy en dentelle.- “Entre vite, je n’ai pas envie que mes voisins me voit dans cette tenue” dit-elleElle m’attrapa par le haut de ma chemise et me tira à l’intérieur de son appartement où il faisait bon aussi bien niveau température que niveau odeur de cuisine !- “Salut” dis-je ; j’étais tellement abasourdit par cette accueil que je n’ai pas pu dire autre chose- “Détend toi mon amour” me chuchote-t-elle à l’oreille et me débarrasse de mon veston.Je remarque qu’elle a une pilosité pubienne totalement incroyable : ça fait une bosse au niveau de sa culotte, je dirai bien 3 cm au moins, et cela du bord de ses jambes en remontant jusqu’à l’élastique, une vaste zone mais sans déborder de la culotte. Je reste bloqué dessus.- “je vois que tu as vu ma pilosité, difficile de passer à coté tu va me dire, on avait déjà parlé brièvement de cette question et tu m’avais répondu que tu aimais les poils au niveau du sexe, alors j’ai laissé pousser et je ne sais pas qu’elle est leur taille maximal, je n’ai jamais lancé pousser à fond” m’explique-t-elle en n’emmenant dans la cuisine.- “Cela vient d’un dérèglement hormonal très rare et qui touche que le pubis, et… tu ne dis rien, ça va ? dit-elle sur un ton inquiet.- “Heu, whouaaaa” et après quelques secondes je rajoute “Oui, ça va, ça va même très bien, je ne pas croire ce qu’il m’arrive, on s’entend super bien, on est toujours complice, on rigole bien, on a les bahis firmaları même visions de l’avenir et pour couronner le tout, tu as un corps de rêve et avec ce que tu viens de me dire, je suis sur un petit nuage” m’excave-je- “je suis si heureuse, plus rien n’empêche que je t’invite à venir vivre avec moi dans mon appartement” me dit-elle en me faisant assoir sur le tabouret du bar avec un petit baiser.- “oui, j’accepte de passer ma vie avec une femme si merveilleuse que toi”- “fêtons ça ! par contre, je te le dis toute de suite, je cuisine beaucoup mais je mange assez peu à cause mes hormones folles !- “Pas de soucis, je comprend tout à fait, mais pour le moment, j’ai très faim, je n’ai pas mangé depuis 48h comme tu me l’avais si gentiment demandé”- “Oui, tu dois être affamé, commençons par l’apéritif !Elle sort une énorme chope de bière et un saladier de chips ! Et pour elle, un petit verre de vodka et quelques olives vertes.- “C’est de bière artisanal que mon père fait, et si tu en n’as pas assez, il en reste dans le frigo” Je regarde la bière de plus près et :- “il y a beaucoup de bulle, je trouve”- “Oui, mon père met un taux de co2 dedans très élevés, il dit que c’est mieux pour le goût et le taux alcool ! Allez, cul sec pour fêter notre vie commune, enfin, essaye tout du moins ” me dit-elle sur un ton aguicheur.Je porte la chope à mes lèvres et commence à boire, je vide à moitié (je dirai un bon litre) et relève la tête je m’aperçois que Pauline avait déjà terminée sa vodka mais aussi ses olives- “termine ton apéritif, je vais aller terminer le repas”Elle m’embrassa pour enlever la mousse de la bière de mes lèvres et rajouta avant d’aller à la cuisine : “Tu peux roter comme tu veux, j’ai l’habitude avec mon père et sa bière, ça me ne dérange pas du tout, au contraire”Je commence les chips en la regardant de dos faire la cuisine, je ne pouvais pas décrocher mes yeux de sa culotte qui descendait à 4-5cm sous son entre-jambes.- “J’ai un question un peu gênante à te poser Pauline”- “Aucune question gênante entre nous maintenant, on vit ensemble” me décroche-t-elle en me coupant la parole.- “Oui, bien sur, excuse moi, je voulais savoir où tu trouvais tes culottes pour quelles te couvrent quasi parfaitement ta pilosité, surement pas dans le commerce.” dis-je avant de reprendre ma chope et la finir.- “ha, c’est ma mère que me les fait depuis que j’ai 13-14ans, bien que j’ai commencé ma puberté vers l’âge de 7 ans” dit-elle sur un ton fluide et sans gêne. “Pour tout te raconter, de 7 ans à mes 11ans, j’avais que les poils qui poussaient et très lentement. Vers mes 11ans et demi, ma poitrine a commencé à croitre jusqu’à mes 13 ans pour avoir la poitrine que j’ai actuellement. Après cela, mes poils ont commencé à pousser bien plus vite et les médecins m’ont diagnostiqué ce dérèglement hormonal, sans traitement possible. Puis ma mère a commencé à faire mes culottes sur mesure et moi, je coupais régulièrement. Hey, je vois que tu as terminé ta chope, je vais te la reremplir !Elle apporta la seconde chope et reparti devant les fourneaux.Je la regardais, cette kaçak iddaa femme de mes rêves… et se retourna et dit :- “Termine ton apéritif mon chéri” en me faisant un petit sourire coquinJe plonge ma main dans le saladier de chips et le finis, puis j’ai but d’une traite la seconde chope de bière et lacha un rot énorme ! Pauline se retourna et vit la chope vide !- “je vais te remplir à nouveau mon doux chéri, mon père sera ravi et heureux de savoir que son gendre adore ses bières !Elle me l’apporta et me fit à nouveau un bisou en me caressant mon ventre- “c’est bien rempli, mais je suis sur qu’il y a encore la place pour une nouvelle bière de mon père”- “Oh oui, elle est tellement bonne et j’avais tellement faim !”je commençais à boire ma troisième bière, et au bout de 10 mins, je l’avais fini.- “heu, où sont les toilettes, j’ai une terrible envie de faire pipi” ! dis-je en me levant brusquement !Après m’être soulager, je me suis dirigé dans le salon où Pauline y était assisse dans le canapé noir en cuire !Elle me dit :- “Le repas finit de cuire et on va attendre que tu digères ta bière” me dit-elle en commençant à me caresser partout mais surtout au niveau au ventre- “J’ai bu combien de litre d’ailleurs ?- “Aucune importance, du moment que tu aimes la bière de mon père”Elle agrippa mon pénis avant que je puisse dire autre chose et commença à la travailler. Mais j’étais tellement stressé et en même temps tellement bourré de bière, que je n’ai pas réussi à bander, elle me demanda pourquoi :- “Je je… je suis, comment dire, tu es… ma première copine, j’ai…” Je repris mon souffle et rajouta : ” Je suis puceau” en soufflant – “Merveilleux, génial… mon rêve à moi” dit-elle avec le visage plus radieux que jamais “Détend toi, et on va réessayer après le diner, mais avant faut digérer la bière”Pendant 2 heures, c’était câlin entre coupé de pause toilette, puis vient le dinerOn se leva, mon estomac entièrement vide à nouveau, fit des bruits terribles… Elle dit :- “Il est vraiment temps de passer à table, tu vas voir, tout est délicieux et fait maison… et oublie pas, j’adore voir mes invités manger tout ce que je leur donne” me dit-elle sur un ton malicieuxj’ai rien pu dire, j’étais tellement dans les nuages !En entrée, une énorme salade de pomme de terre cervelas noyé dans de la mayonnaiseJe me sentais bourré à moitié… elle m’apporta la suite du repas en disant qu’un mot : “Mange” me caressant mon pénis, mon ventre et en me faisant un bisouC’était un énorme plat de spaghetti noyé dans la sauce bolognaise avec 3 énormes escalope de dinde.Après avoir finit mon plat, j’étais totalement bourré, je ne pouvoir plus rien manger… mais elle me dit : le fromage, le désert…. le super désert au lit !”Juste après qu’elle est dit ‘le super désert au lit, je me redressa dans ma chaise’ et dit :- “Que sont ses plats ? en pensant à la nuit que j’allais passer !- “Une fondu de fromage puis une bûche chocolat”Elle apporta une petite marmite remplie de fromage et dit :- “Elle fait 2 litres, mais tu devrais pas avoir de mal à la manger, tu as bu 6 litres de bière en kaçak bahis 30 mins tout à l’heure puis je serais déçu si tu ne mangeais pas tout” disant cela en déboutonnant ma chemise, enlevant mon pantalon et un petit massage à ma queue !Ni une ni deux, je commençais à manger le fromage… 45 mins plus tard et le ventre totalement bombé…. j’ai finis.Je reviens avec le désert dit elle alors que j’avais à peine finir le fromage.A ma grande surprise, elle ne revint pas avec la bûche mais avant une chope à moitié remplie de bière… et dit cul sec mon grand ! Elle enleva sa culotte qui laissa place à une forêt de poil dorée sombre… merveilleux…je pris la chope et la bu d’une traite tout en regardant sa chatte magnifiqueElle alla chercher le désert sans tarder… et dit :- “Marchons 5 mins dans l’appart pour faire couler un peu ton petit diner” en me tapotant le ventre !Elle m’aida à me lever, je ne pouvais à peine croire ce que je voyais… mon ventre terriblement gonflé… Après 10mins de marche, je me sentais un peu mieux et Pauline me fit rassoir pour manger la bûche de 20cm…après 1h15, j’avais fini ce repas de géant… mais je ne pouvais plus rien faire, Pauline était déçu mais dit :- “Pas grave mon chéri, va te coucher et digérer ce merveilleux repas… on fera l’amour demain matin après un gros petit déjeuner !- “Oui, ma douce, en espérant qu’elle blaguait”Après m’être couché dans son lit (vers 0h00), elle me dit, je vais ranger un peu, je reviens dans 20mins, tu peux t’endormir, je t’en voudrais pas, au contraire…Je m’endormis heureux et rapidement… jusqu’au matin (enfin, il était 14h30)Quand j’ouvris les yeux, il y avait une table dans la chambre recouverte de gaufre, de crêpes, de gâteaux, de donuts et une chope de bière.j’allai au toilette, remarquant que mon ventre paraissait quasiment aussi gros qu’à mon couché et en ressortant Pauline était sur les draps entièrement nu… et dit :- “Mange et on fera l’amour après”…exciter devant ce corps, je commençais à manger en regardant Pauline se masturber avec ses doigts et ses dildo géant (je ne savais pas que de telle taille pouvait exister)Après deux heures de bouffe… je me leva et rejoint Pauline dans le lit à moitié mouillé. Mon ventre était aussi gros qu’un ballon de basket près à éclater…Avant de faire l’amour, faut que je te dise quelque chose :- “Si je te fais manger autant, ce n’est pas que pour m’exciter, mais pour raison médical. A cause de mon dérèglement hormonal, si je veux tomber enceinte, il faut que je pèse moins de 60kg et que mon mari pèse au minimum 120kg.”- “Pardon ? explique moi” dis-je totalement estomaqué.- “Il faut que je prenne des hormones spéciales pour pouvoir ovuler, mais cela rend hermétique mes ovules aux spermatozoïdes normaux, et donc mon partenaire doit prendre lui-même des hormones, mais pour pouvoir les prendre, faut minimum un poids de 120kg sinon le traitement aura peu ou pas d’effet.”- “Tu veux avoir des enfants avec moi, mais je dois grossir pour prendre ses hormones. Je t’aime et je veux aussi avoir des enfants avec toi, alors je suis d’accords. !Ni une ni deux, Pauline m’attrapa mon pénis et on fit l’amour jusqu’au soir, au moins 10 éjaculations chacun… avec un gros diner bien sur avant d’aller dormir.Suite dans le prochain épisode, bien plus basé sur le sexe !

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın