Baisé par le pote hétéro de mon frère – 02

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Baisé par le pote hétéro de mon frère – 02Le lendemain je me suis réveillé vers 10h, le soleil tapait sur la tente, il faisait chaud et j’étais en sueur. Lorsque j’ouvris les yeux, j’étais seul, j’avais mal à la tête, je repensais à mon aventure nocturne. Lucas, ce bel hétéro avait fait de moi sa femelle, il s’était emparé de mon cul et par la même occasion de ma virginité, je bandais avec le souvenir de sa queue effectuant des vas et viens en moi. J’avais aussi mal à la rondelle, elle était encore humide, je pouvais la sentir frétiller, la semence de Lucas coulait en moi, il m’a fécondé et m’a laissé comme ça. Je dois me lever, mais que va dire Lucas ? Est-ce qu’il se souvient de cette nuit ? Quelques minutes après avoir repris mes esprits, je décide de sortir de la chambre, j’ouvre la moustiquaire de la chambre, la sensation est encore intense, j’avance mais j’ai du mal à tenir sur mes jambes. Les 3 potes sur la table de camping étaient en train de prendre leur petit déjeuner.”Regarde moi ça Thomas, ton frère boite ce matin” Lance Bastien en rigolant “T’es sûr que tu étais dans le bon trou hier soir ?” Thomas ne dit rien, il hochât les épaules en souriant et buvant son cavé, l’idée que Thomas soit l’auteur de mon état ne me déplaisait pas, je me suis avancé pour m’asseoir à côté de Lucas, celui-ci posa sa main sur mon épaule en souriant “En tout cas Thomas” dit-il en le regardant “Tu as de la chance de ne pas avoir une sœur, je m’en serais occupé cette nuit, et je suis sûr qu’elle aurait kifé ah ah””Arrête tes conneries” répond Thomas en rigolant “T’es juste jaloux parce que tu es rentré bredouille hier”Je commence à prendre mon déjeuner et je les écoutes parler, Thomas nous raconte ses exploits nocturnes. Lucas, lui, fait mine de rien, je ne sais pas s’il se souvient de quoi que ce soit, je n’arrive pas à les regarder dans les yeux et je prétexte d’être encore sous les effets de l’alcool, ce qui est en partie vrai. Lorsque je termine, je décide d’aller prendre une douche, avec cette chaleur et cette nuit passée je suis en sueur et j’ai besoin de me laver, l’eau fraîche me fera du bien et ça me permettra de sortir de mon état de c***. “Bonne idée” me dit Lucas, “Je te suis” Il pris sa serviette et nous sommes partis en direction des sanitaires. Mon frère et Bastien se sont levés plus tôt que nous, ils avaient déjà pris leur douche, ils ont décidé d’aller à la piscine, nous devrons les rejoindre juste après. Comme la veille, il y avait un embouteillage pour pouvoir se laver. Nous nous sommes assis en attendant, Lucas à lancé la discussion.”Sérieux ton frère il a abusé cette nuit, je n’arrivais pas à dormir, en plus tu te trémoussais à côté de moi” dit-il en riant “Ça ne m’a pas aidé non plus”Je rougis instantanément “En même temps tu as pris toute la place dans le lit Lucas, c’est toi qui est venu te frotter contre moi” Ma répartie soudaine l’a mis mal à l’aise.”Comment ça ? Je suis pas un PD Théo, c’est toi qui est venu t’empaler sur ma …”Chhhhuuuuuuuuttttt Lucas” Je l’interrompu, j’étais trop gêné et je ne parlais plus. Il se souvenait donc de tout, moi je n’osais pas en parler aussi ouvertement. Il se rapprocha de mon oreille pour me chuchoter “On était bourré, tu m’a fait jouir voilà tout, pas besoin d’en faire tout une histoire, ça reste entre nous ?””Oui je préfère” lui répondis-je tête baissée, j’avais envie de lui dire que j’avais adoré le sentir en moi, lui appartenir l’espace d’un instant, mais je n’osais pas.”Parfait Théo” Il mis ses mains derrière sa tête “En tout cas tu m’as bien fait jouir avec ton p’tit cul” J’étais gêné, même si ses mots m’ont excités.A ce moment là une cabine se libère, je me suis précipité tête baissée pour fuir cette conversation, j’entre, je tente de fermer la porte mais Lucas la bloquait avec son bras, il güvenilir bahis m’avait suivi dans ma course, lui aussi voulait entrer.”Qu’est ce que tu fou Lucas ? Je vais prendre ma douche !””C’est bon Théo, y’a du monde, on va gagner du temps, puis on est plus à ça prêt maintenant” Il fallut quelques instants pour qu’il puisse me rejoindre, vu sa musculature en comparaison de la mienne, c’était pour lui chose facile. Il ferma la porte. Son corps se trouvait à côté du mien, je ne pouvais m’empêcher de regarder son torse luisant de transpiration, quelques gouttes qui ruisselait le long de ses abdos, il est beau Lucas, j’étais fier d’avoir fait partie de son tableau de chasse.”Alors Théo, tu le kif mon torse ?””Quoi ? Comment ça ?””Je vois bien depuis hier tu me mate, je t’en veux pas ça m’arrive souvent” Je rougis. Il enleva son short et commença à prendre sa douche “Tu attends quoi ? Ton frère et Bastien son déjà à la piscine” Je me suis déshabillé à mon tour, nous nous sommes retrouvé à 2 sous le pommeau de douche, nos corps se touchaient l’un contre l’autre, je tournais le dos à Lucas pour ne pas être excité à la vue de son corps si parfait, accentué par l’eau parcourant les lignes de ses muscles.”J’ai encore la gaule” me dit-il, je ne bougeais toujours pas “Et voir ton petit cul luisant devant moi … hummmm”Ses paroles m’ont déclenché instantanément une mi-molle que je voulais cacher, je continuais à me savonner, sans rien dire.”Tu veux pas me branler Théo ?””Quoi ? T’es sérieux ?””Allez ne fais pas ton timide” Il me pris la main et la posa sur son sexe qui était effectivement en érection, je pouvais enfin le sentir, dur et bien nervuré. Lucas ne me lâchait pas “J’ai besoin de juter vas-y branles moi””Je suis pas …””T’es une salope Théo” me dit-en en me coupant la parole “Tu gémissais comme une chienne hier quand j’étais dans ton cul” Je ne savais plus quoi répondre, il se rapprocha de mon oreille “Je t’ai entendu hier” dit-il d’un ton plus sérieux “Tu criais le nom de Thomas, tu aimerais te faire baiser par ton frère, salope va”Sa réponse me glaça le sang, une sensation de peur m’envahit, j’avais honte, j’aurais aimé me faire baiser par mon frère, j’ai crié son nom et lui a tout entendu. Je tournais toujours le dos à Lucas, j’avais encore sa queue en main, je pouvais la sentir vibrer, je ne pouvais pas la lâcher puisqu’il me tenait fermement. De son autre main, il me pris le visage pour le rapprocher de sa bouche, mon oreille collait dorénavant ses lèvres “Retournes-toi et branles moi” souffla-t-il “Sinon je raconte tout à ton frère”J’étais pris entre peur et excitation, Thomas ne doit rien savoir, je le considères comme mon idole, je serais terrifié de sa réaction s’il apprenait tout, je n’avais donc pas le choix. Je me suis retourné doucement, je n’arrivais pas à lever les yeux, lorsque j’étais face à Lucas, je pouvais voir cette bite énorme qui m’avait pénétré, elle faisait bien 20 cm. Elle était grosse, bien droite et assez large, je n’arrivais pas à croire que ce gros morceau avait pu entrer en moi. Lucas maintenait toujours ma main sur son membre avec la sienne. “Regardes” dit-il en caressant ma joue “Je vais te montrer, c’est simple” il commença à faire des vas et viens “Tu vois rien de compliqué, alors tu l’aime ma queue Théo ?””Euh bah … elle est grosse””Je suis pas PD par contre moi Théo” Je ne savais pas quoi répondre, j’ai seulement hoché la tête “Dis-toi que tu branles juste un pote pour lui faire plaisir” ses mouvements continuais, sa respiration augmentait, j’adore sa manière de me parler, mélangeant autorité et manipulation “D’ailleurs” dit-il “J’ai bien l’impression que tu es plus doué que ton frangin” .”Comment ça ?” Répondis-je avec surprise ? Je ne comprend pas, pourquoi me parle-t-il de Thomas ?”Entre pote on se branle türkçe bahis souvent mutuellement” dit-il en se grattant la tête “Enfin, quand on ne trouve pas de meuf, on se met un bon porno, on ferme les yeux et chacun branle l’autre, c’est bien plus agréable d’être branlé par autre que sois”Je n’en reviens pas, Thomas à déjà branlé un mec, moi qui le pensais si viril, si hétéro, j’étais en train de toucher la même queue que mon frère, cette vision de lui et de ses mains sur ce membre m’excitait, il fallut peu de temps pour me déclencher une belle érection.”Tu aimerais le branler ton frère ?” me demanda-t-il, la gêne m’envahit à nouveau, je baissa la tête encore une fois sans répondre.”Vu ton érection” lança Lucas “Je vois bien que oui, bref, branles moi maintenant”Lucas s’est adossé contre la parois de douche, il laissa enfin ma main libre de ses mouvements pour pouvoir se croiser les bras derrière la tête, il ferma les yeux. J’avais ce corps d’apollon face à moi, je pouvais voir ses abdos durs et contractés, ce torse luisant parcourut d’un léger duvet de poils noirs, Lucas m’offrais son corps pour son propre plaisir et je ne pouvais m’empêcher de repenser à cette montagne de muscle qui a pris ma virginité “Alors, tu attends quoi ?” me dit-il, cela me réveilla, je commençais donc les vas et viens. Je pouvais voir la peau de sa queue libérer peu à peu son gland bien rouge. Je fis des mouvements de plus en plus grand pour le libérer totalement.C’est la première fois que je branlais un homme et l’excitation était intense, ma gêne avait disparu. Lucas aussi aimait ça, je pouvais entendre ses gémissements, sa respiration saccadée “Putain c’est bon, tu me fais du bien continus” Plus il me parlais, plus j’accélérais mes mouvements pour lui donner du plaisir, je n’avais plus honte, mon seul objectif était de branler ce bel étalon pour entendre ses gémissements, gémissements qui me procurait une excitation intense “Plus vite sale pute, plus vite !” Je m’exécutais, je le branlais de plus en plus fort, de plus en plus vite. Lucas ouvra la bouche pour exprimer ses râlent plus intensément tout en restant suffisamment discret pour ne pas être entendu des autres. Je pouvais sentir sa respiration et son souffle sur ma gueule, l’odeur viril de son alêne balayait mon visage, j’inspirais pour ne pas en perde une miette. Au bout de quelques minutes, son corps se raidi “Putain, c’est bon, putain, aahhh, aaaaaaahhhh” Je senti sa queue se contracter sous mes mouvements, plusieurs jets de sperme bien épais en sont sortis pour m’arroser le torse.Lucas ouvra les yeux, détendu, il regardait ses coulés de sperme qui parcouraient mon corps, un sourire illuminait son visage, il posa sa main sur ma joue “Retournes toi je vais te nettoyer””Me nettoyer ? Comment ça ?””Fais moi confiance et retournes toi” Je m’exécutais “Poses tes mains contre la paroi” Je ne savais pas ce qu’il voulait faire mais j’obéis. Je me laisse faire, je commence à sentir ses mains caresser mes fesses, c’était très bon, un frisson parcourt mon corps. Je le vois prendre du gel douche, pour en laisser couler sur le bas de mon dos, il posa la bouteille, je sentais à présent sa main parcourir ma raie pour tout étaler. Je ne bouge pas, un premier doigt me titille le trou, il est très habile, il enfonce son doigt lentement tout en faisant vibrer son poignet, je ne ressens aucune douleur, juste du plaisir, je commence même à gémir “T’es vraiment une salope Théo” me dit-il, en ajoutant un second doigts.Je vis sa main droite passer autour de moi, il prit une partie de sa semence avec son indexe.”Qu’est ce que tu fais Lucas””Chuuuutttt !!!! On ne va pas gaspillé un si précieux foutre” me chuchotât-il “Je ne suis pas PD mais toi oui, tu vas tout prendre dans le cul” dit-il en me léchant délicatement l’oreille. güvenilir bahis siteleri La sensation est trop bonne, mon excitation monte, je me suis cambré un peu plus pour lui montrer que j’aimais ça, grâce à mon mouvement, le troisième doigt que Lucas essayait de m’enfoncer est entré tout seul “T’es vraiment une chienne Théo j’en reviens pas” Il commença à insérer avec son indexe sa semence en moi, tout en ouvrant mon anus de son autre main, en écartant mon trou de ses doigts musclés. Lucas répéta l’opération plusieurs fois pour effectivement, ne rien gaspiller, il ramassait même son jus épais qui était tombé sur le sol.Une fois terminé, il me força à sucer son doigts pour le nettoyer, je pouvais sentir une légère part de son jus, à la fois doux et salé, c’était très bon. “C’est bon tu es propre, rinces toi maintenant et rejoins-nous” me dit-il en mettant une claque sur mes fesses, il mis son short, je ne bougeait pas et je ne pouvais m’empêcher de le regarder avec une érection encore présente. Avant de partir, il se rapprocha à nouveau de moi jusqu’à me faire reculer grâce à son corps musclé, j’étais maintenant plaqué entre le mûr de la douche et son torse, il était contre moi, je pouvais sentir la chaleur de sa peau, mon cœur battait. Lucas me fixait dans les yeux tout en posant son coude contre le mûr, je ne pouvais pas bouger, je me laissais faire, il baissa la tête pour me glisser à l’oreille “Ce sera notre secret Théo, on est d’accord ?” J’hochais la tête de haut en bas en guise de réponse “C’est bien Théo” me dit-il en me léchant à nouveau l’oreille, je gémi immédiatement.”T’es vraiment une bonne salope Théo” lanca-t-il tout en continuant ces coups de langue, la sensation était trop bonne, j’étais pris entre la chaleur de son corps et celle de sa langue qui parcourait mon oreille “Ouiiiiiii” lui répondis-je en gémissant. Sa main se déplaçait le long de mon dos, de haut en bas, avec un léger mouvement qui me donnait des frissons, ma respiration était forte. Nos positions n’avaient pas changées, Lucas était toujours adossé contre le mur, et moi bloqué contre lui, j’arrivais à sentir son érection à travers son short, il commença à me doigter sans aucun mal, j’étais très excité, j’ai fini par mettre mes mains autour de son coup pour le serrer encore plus contre moi. A ce moment là je lui appartenais, ses doigts continuaient d’entrer dans mon intimité, il fallut peu de temps pour en sentir 3 en moi, pendant que sa langue continuait ses mouvements, j’étais totalement dans un état de trans, j’avais envie de lui.”T’es une sacré salope Théo” me dit-il en me serrant plus fort contre ses abdos “Ton cul est dingue, j’adore le pénétrer””Fais-en ce que tu veux” lui répondis-je timidement. Lucas me regarda avec un sourire fier, il se rapprocha de mes lèvres pour m’embrasser longuement, je sentais sa langue tourner dans ma bouche, elle lui appartenait totalement, pendant que ses doigts maintenaient toujours la cadence. Je n’en pouvais plus, sa bouche gobait littéralement la mienne durant de longues minutes.Dans un mouvement de recul, il finit par retirer ses doigts de mon cul pour les mettre dans ma bouche, ils étaient chauds, je me suis appliqué à bien les nettoyer.”Ce soir j’ai envie de manger une chatte Théo” me dit-il, j’avais envie qu’il me baise et sa réponse me blessa, “Je te laisse une chance” continua-t-il “Si ce soir je ne trouve pas de meuf tu me serviras de femelle” Il retira sa main de ma bouche pour me tapoter 2 3 fois la joue en souriant “Allez dépêches-toi on nous attends” Il pris sa serviette et parti fièrement à la piscine rejoindre ses potes.Je n’y croyais pas, il m’avait laissé comme ça, avec mon érection, et mon envie de me faire baiser, pour rejoindre ses potes à la piscine. Lucas plaisait beaucoup et il en avait conscience, il savait donner envie aux femmes d’être à ses pieds. Je voulais qu’il fasse de moi sa femelle, je me suis branlé à mon tour pour finalement prendre ma douche. Une fois terminé, je suis allé à mon tour rejoindre mon frère et ses potes.A suivre…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın